Le Kirghizistan en mode 2.0


Le Ministère des Affaires Étrangères de la République du Kirghizistan a récemment annoncé la mise en œuvre, dès le 1er Septembre 2017, d’un système de délivrance de visa électronique. Les voyageurs européens étant exemptés de visa d’entrée pour un séjour maximal de 60 jours, ce système pourrait s’avérer utile pour les séjours de 90 jours nécessitant, eux, un visa.

Un service créé dans le cadre d’un projet d’actualisation numérique du pays

Ce système, qui verra donc le jour dès le 1er Septembre 2017 sur le site gouvernemental ci-après: http://evisa.e-gov.kg/, permettra aux touristes et aux voyageurs d’affaires d’obtenir un visa pour visiter ce pays d’Asie Centrale bordé au nord par le Kazakhstan, à l’est par la Chine, au sud par le Tadjikistan et à l’ouest par l’Ouzbékistan.

Ce e-Visa sera valable jusqu’à 90 jours, coûtera entre 40,00$ (touristique 30 jours simple entrée) et 90,00$ (affaires 90 jours multiple entrées), s’obtiendra dans un délai maximal annoncé de 3 jours ouvrables et permettra une arrivée par les points de contrôle frontaliers suivants: l’Aéroport International de Manas Bishkek, l’Aéroport International d’Osh et le poste frontière d’Ak-Jol situé entre le Kazakhstan et le Kirghizistan.

Pour rappel, les voyageurs européens (à l’exception de la Bulgarie, de Chypre et de Roumanie) sont dispensés de procédure visa et enregistrement sur place pour des séjours allants jusqu’à 60 jours.

Pour un voyage dépassant cette durée, un visa peut être obtenu à l’arrivée à l’aéroport International de Manas Bishkek, auprès d’une représentation consulaire avant le départ ou donc, d’ici le 1er Septembre 2017, en ligne au format électronique.

Comme le précise le Ministère des Affaires Étrangères français et dans le cadre d’un séjour de plus de 60 jours, il est obligatoire de s’enregistrer sur place dans les 60 jours suivants l’arrivée auprès d’un des bureaux dont la liste est accessible ici (site en kirghize et russe) et les éventuelles demandes de prolongation de visas sont à solliciter auprès du Ministères des Affaires Etrangères kirghiz situé au 10a rue Togolok Moldo / rue Toktogul – Bichkek (acceptation sur études de dossiers et au cas par cas).

La création de ce service de délivrance de visa électronique s’inscrit dans le cadre du projet “Taza Koom” (“Société Propre” en kirghize) qui consiste à élaborer un projet national de haute technologie pour construire un état qui sert mieux les citoyens, offre de meilleurs services publics et crée de meilleures conditions commerciales.

La mise en œuvre de ce projet entraînera une plus grande transparence dans le système d’administration publique et deviendra un outil puissant pour prévenir la corruption. Le projet couvrira les domaines de la vie sociale et juridique des citoyens, améliorera la qualité et la sécurité de leur vie comme l’indique les autorités locales.

Toutes les informations et réservations peuvent être obtenus auprès de la société Actions-Visa sur www.action-visas.com





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme Spatial : Messager met les points sur les i

Tourisme Spatial : Messager met les points sur les i

1584 vues
20 septembre 2022 0

Michel Messager, ex secrétaire général de l’Association professionnel de solidarité du tourisme, bien connu...

La Quotidienne reprend sa newsletter

La Quotidienne reprend sa newsletter

1703 vues
12 septembre 2022 4

Après une interruption d’une année pour cause de crise sanitaire, et de baisse drastique...

Amadeus Allegro ma non troppo

Amadeus Allegro ma non troppo

1457 vues
6 septembre 2022 0

« Nous savons, crise ou pas crise, que les comportements des consommateurs et des...