Joe Biden président : quelles conséquences pour le tourisme aux USA ?


Joe Biden vient de remporter les élections présidentielles américaines de 2020, et provoquer le départ de la Maison Blanche en janvier prochain de Donald Trump. Mais le nouveau président élu va t-il changer la politique du pays en matière touristique. Doit-on s’attendre, ou pas, à de nouveaux changements ? La Quotidienne fait le point.

Joe Biden succède à un hôtelier -taulier

Donald Trump était le premier hôtelier à occuper le Washington Oval Office, après sa surprenante victoire en 2016 sur Hillary Clinton à la suite de Barack Obama .

Propriétaire de la chaîne de luxe Trump Hotels & Resorts, Trump devenait ainsi le 45e président des États-Unis. Son entrée dans l’hôtellerie a eu lieu en 1972, grâce à Hyatt, avec lequel il a pu acheter le Commodore. En 1996, il revendait ses parts pour 142 millions de dollars.

L’ entreprise Trump possède aujourd’hui des hôtels et des casinos, des terrains de golf, une division immobilière, des restaurants, des patinoires, des agences de mannequins, des sociétés de production télévisuelle, des lignes de vêtements pour hommes et pour la maison, des livres, de l’eau en bouteille et même des parfums.

Trump Hotels possède des actifs à Washington, en Floride, à Hawaï, dans l’Illinois, au Nevada, à New York et en Virginie, aux États-Unis, ainsi qu’à Toronto et à Vancouver, au Canada voisin, ainsi qu’à Rio de Janeiro (Brésil), au Panama et les villes européennes de Doonberg (Irlande), ainsi que Turnberry et Balmedie (Écosse).

Néanmoins, Donald Trump a aussi fait quelques faillites d’entreprises dans le secteur du tourisme, comme la faillite des hôtels-casinos Trump Plaza, du Trump Castle et du Trump Taj Mahal. Ajoutons également une compagnie aérienne commerciale achetée en 1990 ou un projet de villégiature au Mexique qui n’ont pas non plus réussi.

Un programme chargé pour le nouveau président

Joe Biden va devoir dans l’immédiat gérer une situation alarmante sur le plan sanitaire et extrêmement préjudiciable pour le tourisme.

Son plan anti Covid-19, avec une équipe plus étoffée sous la responsabilité du Dr Fauci, mieux écouté peut-être et sûrement pas contredit, cherche à avoir des vaccins au plus tôt, et surtout des plans de soutien financiers très importants, 3 trillions de dollars en moyenne contre 2 au plus avec Trump.

Joe Biden entend réintégrer les Etats-Unis au sein de l’accord de Paris sur la lutte contre le changement climatique, dont son prédécesseur avait choisi de sortir.

Les marchés financiers dont notamment la Bourse de New York s’est nettement appréciée , accueillant avec enthousiasme la présidence du démocrate et d’un Sénat dominé par les républicains.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, est monté de 1,95 % et le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 2,59 %.

Tous les observateurs américains, démocrates et même républicains, sont d’accord pour dire que la parenthèse Trump terminée, le climat pour la reprise économique dans tous les secteurs et notamment le tourisme, est beaucoup plus propice et promis à un bel avenir.

Mais tout cela après, bien sur, dépendra de l’autre victoire … sur la pandémie.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme spatial : moins cher oui mais aussi fiable ?

Tourisme spatial : moins cher oui mais aussi fiable ?

2840 vues
23 avril 2024 0

La société Halo Space a été fondée en 2021 dans le but d’améliorer l’accès...

Les Emirats nouveaux joyaux du Tourisme mondial

Les Emirats nouveaux joyaux du Tourisme mondial

3258 vues
22 avril 2024 0

L’étude d’impact économique (EIR) 2024 du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC...

L’aéroport de Dubaï encore sur la plus haute marche

L’aéroport de Dubaï encore sur la plus haute marche

20616 vues
19 avril 2024 0

L’Airports Council International (ACI) a publié la liste préliminaire des 10 aéroports les plus...