Jet tours investit la Laponie


Jet tours, à la production, à notre connaissance, la plus large du marché, n’était paradoxalement pas présent en Laponie. Affichant pour l’année 2015 des performances en demi-teinte (18 millions de pertes: la faute au Sénégal, au Maroc et à la Tunisie), le TO, dirigé par Nicolas Delord, entend aujourd’hui se développer et lisser son activité sur toute l’année.

Le président de Thomas Cook, la maison-mère de Jet tours, prévoit ainsi une croissance en 2016 portée par ses ventes sur de nombreux axes l’été (et l’arret de 50 % de ses plans de vols à risque) et notamment sur la Laponie finlandaise pour la saison hivernale.

jet tours en laponieUne ambition louable pour le géant voyagiste mais toutefois risquée quand on sait que Jet tours est aujourd’hui présent sur des destinations très concurrentielles, à commencer par cette Laponie finlandaise, longtemps chasse gardée de Kuoni via sa marque Scanditours.

jet tours-laponie-decembre 2015Lors de l’inauguration de son club Ylläs Saaga, le 17 décembre dernier, Nicolas Delord, qui avait convié pour l’occasion quelques 90 invités agents de voyages, a pu en tout cas mesurer l’engouement suscité par l’arrivée de Jet tours en Laponie et l’importante attente pour un produit maîtrisé, au rapport qualité prix imbattable, à moins de 3h de Paris et aux conditions de sécurité optimales.

« Nous sommes un tour opérateur multi-spécialiste avec une majorité de dossiers dans des hôtels moyen/haut de gamme  » a t-il indiqué rappelant qu’avec ses 86 chambres et appartements, ainsi que ses chalets en option, vendu en pension complète, le club Ylläs Saaga devrait rapidement atteindre ses objectifs durant la saison hivernale.

jet tours en laponie finalndaise-2En Laponie, destination choisie car fortement demandée par ses clients, à 30 minutes de l’aéroport de Kittila, Jet tours mise ainsi sur un produit innovant et luxueux sans ostentation (propriété du groupe finlandais Lapland) pour séduire une clientèle nouvelle (plutôt familiale) ainsi que ses clients acquis.

nicolas Delord et Louisa Rouar-Jet Tours-Thomas Cook FranceC’est ASL Airlines France (ex Europe Airpost) qui transportera, à bord d’un B737, un total de 146 sièges par semaine « sans aucun co-affrètement  » précise Louisa Rouar, le Directrice commerciale du tour opérateur présente aux côtés du président.

Jet tours a ainsi fait le pari de séduire ses clients avec ses produits Clubs car « Face à un client souvent frileux, opportuniste voire peureux, il faut marquer sa différence avec de bons produits, des prix compétitifs, des départs de proximité mais aussi rassurer sur ses compétences à organiser des vacances réussies« .

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

1 600 km à vélo pour les agents de voyages avec Planète Production

1 600 km à vélo pour les agents de voyages avec Planète Production

1344 vues
12 octobre 2020 0

L’idée de Planète Aventure, marque de Planète Production, est venue du mari de Sophie...

L’Allemagne vole encore au secours de TUI Group

L’Allemagne vole encore au secours de TUI Group

3460 vues
2 octobre 2020 1

TUI a annoncé ce mercredi dernier avoir rempli deux conditions pour un deuxième programme...

Pourquoi le Club Med arrête tout avec Selectour

Pourquoi le Club Med arrête tout avec Selectour

3640 vues
2 octobre 2020 2

C’est par un message laconique du président Abitbol que les adhérents du réseau à...