Jean-Pierre Mas (Les Entreprises du Voyage) : Visionnaire ou Magicien ?


Le président d’EDV semble être certain que le secteur du tourisme et des voyages se porte bien malgré la crise liée au coronavirus. D’autres croient fermement qu’il y aura un certain nombre de défaillances. Dans les pays voisins, le moral des agences de voyages est au plus bas.

Pour Jean-Pierre Mas le secteur se porte bien 

Le président des Entreprises du Voyage (EDV) s’est exprimé dans un média grand public. Il a indiqué : « il n’y a pas d’agences de voyages qui ont fermé et il n’y a pas de salariés qui ont perdu leur travail, à cause de la crise sanitaire ». Il poursuit : « le secteur se porte bien parce qu’il y a été pris en compte par le gouvernement. Il y a eu des aides gouvernementales sur l’activité partielle, sur l’exonération de charges sociales, qui ont permis aux entreprises de résister ».

On souhaiterait vivement qu’il ait raison mais nous avons interrogé d’autres professionnels et les propos sont moins positifs. Par ailleurs, pour les agences de voyage sur les marchés voisins, ce n’est pas vraiment la joie !

Nicolas d’Hyèvres : « au moins 25 % des agences pourraient mettre la clef sous la porte »

Nicolas d’Hyèvres, le patron de Voyages et Découvertes, un spécialiste des groupes qui emploie 22 collaborateurs, se porte encore bien, malgré l’annulation de plusieurs groupes. Il vient, d’ailleurs, d’embaucher un responsable financier afin de l’aider, notamment, à bénéficier au mieux des avantages octroyés par l’état et trouver des financements pour équilibrer sa trésorerie.

Une partie de son personnel pratique déjà le télétravail. Nicolas d’Hyèvres estime qu’il n’a plus besoin de tous ses locaux. Il devrait s’orienter vers la location à l’heure d’espaces de co-working, très bien aménagés pour recevoir ces importants clients. Il estime que 25 à 30% des agences pourraient rencontrer des difficultés sérieuses. Il s’agirait essentiellement d’entreprises qui étaient déjà fragiles avant même la crise.

Gaël de la Porte du Theil : « de nombreuses sociétés vont faire faillite »

« Dans le domaine économique, le gouvernement est à féliciter car il a réagi très rapidement avec des mesures adaptées en particuliers aux TPE/PME. Il n’en a malheureusement pas été de même sur les dispositions générales liées à la crise sanitaire. Ce fut même un réel fiasco qui handicapera notre économie pour malheureusement longtemps….. La fin de l’année 2020 sera l’heure de vérité, car, si comme on peut le craindre, de nombreuses sociétés feront faillite et pas uniquement dans le Tourisme, le chômage qui en résultera sera un frein très important à la relance de la consommation et entre autre des voyages ».

Peut-être 30 à 40 % des agences de voyage pourraient être en grande difficulté

Ce professionnel, qui a souhaité garder l’anonymat, a travaillé plusieurs années chez Havas Voyages, Pierre et Vacances, Voyagesncf.com. Il rapporte que près de la moitié des agences ont demandé des aides. Environ la moitié de ces sociétés du tourisme les ayant sollicités ont obtenu les Prêts Garantis par l’Etat (PGE). Rappelons que cette attribution est du ressort des banques et que cette attribution est cautionnée par BPI, qui joue un rôle formidable.
Les procédures de chômage partiel sont complexes. Certaines agences ont pris du retard. Cette situation est fragile et pourrait amener à de grandes difficultés pour 30 à 40 % des agences de voyage….

Stéphane Abitbol veut rester positif

Depuis plusieurs jours, 24 agences du réseau (détenu par le groupe Marietton) sont ouvertes. Le groupe prévoit l’ouverture des 380 points de vente d’ici la fin Juin. Les premières agences de voyage ouvertes ont reçu beaucoup de clients, ce qui est encourageant. Il reste cependant bien conscient que l’activité normale ne reprendra réellement que d’ici Septembre. Malgré avoir passé une épreuve personnelle douloureuse (le décès récent de son père) ; Stéphane Abitbol se veut résolument optimiste pour la profession.

Au Royaume-Uni, perte de moral du personnel des agences de voyage

On a pu lire : « Un sondage réalisé par Work Advisor montre qu’en Grande-Bretagne, plus d’un tiers (36 %) des personnes travaillant dans le tourisme envisagent sérieusement de quitter le secteur. 57 % d’entre elles ont même déclaré que leur santé mentale avait été affectée par la pandémie. Il semblerait que la pression exercée par les clients pour obtenir des remboursements ait accru le stress des salariés de l’industrie du tourisme.

De plus, pendant la crise, le fait de devoir travailler à distance n’a pas aidé les travailleurs à gérer la quantité de travail, a analysé un auditeur de Work Advisor. Les dommages collatéraux commencent à pointer le bout de leur nez »

En Allemagne, les agences ont protesté à Berlin

Plusieurs centaines de professionnels en agences de voyages se sont réunis devant la porte de Brandebourg et le Bundestag à Berlin le 27 mai 2020 pour demander des aides financières au gouvernement. Ils sont nombreux à craindre la fermeture définitive de leurs agences.

Un sondage, réalisé par la télévision allemande (ZDF), montrait que seulement 13 % des Allemands aurait l’intention de prendre des vacances dans un autre pays européen cet été. Ils seraient 30 % à prendre leurs vacances en Allemagne, tandis que 37 % déclarent ne pas prendre de vacances, étant donné le climat d’incertitude économique provoqué par la pandémie.

Il est aujourd’hui difficile de faire un bilan. Il faut attendre quelques mois pour être certain que les nombreuses sociétés du tourisme vont pouvoir passer le cap.

Comme on le voit, les propos dithyrambiques de Jean-Pierre Mas ne font tout de même pas encore l’unanimité !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat


6 juillet 2020 0

Une ordonnance permet aux voyagistes de proposer aux clients un bon d’achat ou un...

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?


2 juillet 2020 1

L’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme vient de faire un point chiffré de la...

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020


23 juin 2020 0

En 2019, IFTM Top Resa a accueilli 34.150 visiteurs, 1.700 marques dont près de...