Le Japon s’agite à la chaîne


Une série de tremblements de terre survenue depuis jeudi au Japon a fait au moins 41 morts. Les secours craignent de nouvelles secousses et l’arrivée de la pluie. Le bilan risque en outre de s’aggraver, des personnes étant enterrées vivantes sous les décombres.

Cette succession exceptionnelle de violents séismes au cours des dernières 72 heures s’est produite dans la région de Kumamoto, sur l’île de Kyushua. Elle a provoqué destructions, incendies et glissements de terrain. Au moins un millier d’habitants ont été blessés, dont 184 gravement, selon les autorités locales.

japon-seisme« Nous savons qu’il y a des personnes sous les décombres en de nombreux endroits. La police, les pompiers et les forces d’autodéfense (nom de l’armée japonaise) font tout pour les secourir« , a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d’une conférence de presse.

Plus de 90 000 résidents de la région ont été évacués, dont 300 riverains d’un barrage qui menace de s’effondrer. Le gouvernement a indiqué avoir préparé des vivres pour trois jours pour des dizaines de milliers de personnes hébergées dans des refuges.

« Nous devons avant tout sauver des vies. Nous devons agir vite« , a ordonné le Premier ministre Shinzo Abe. Le gouvernement a décidé de dépêcher sur place 25 000 soldats et 1 000 secouristes en plus des pompiers et autres intervenants locaux.

Un pan de montagne de la région de Minami-Aso s’est notamment affaissé, emportant des maisons, coupant une autoroute et isolant environ 500 habitants. L’agence de météorologie japonaise craint de nouveaux glissements de terrain sur un sol fragilisé.

« Il a déjà commencé à pleuvoir et les précipitations comme le vent risquent de s’amplifier. Les tâches de secours vont être difficiles cette nuit mais les victimes attendent« , a souligné en réunion de crise le Premier ministre.

Le tremblement de terre le plus fort, de magnitude 7 sur l’échelle ouverte de Richter, est survenu samedi à 01H25 locale à une profondeur de 10 km seulement, d’après l’Institut de géophysique américain (USGS),

L’agence de météorologie japonaise l’a évalué à 7,3, précisant qu’il s’agissait de la principale secousse que celle de la veille (de magnitude un peu inférieure) était en fait un choc « précurseur ».

Depuis le premier séisme, plus de 320 autres secousses de différentes puissances ont été enregistrées, dont 14 très puissantes, selon l’agence de météo. Les inquiétudes sont aussi alimentées par une petite éruption du volcan Aso, mais le lien avec les tremblements de terre reste incertain.

Les transports étaient fortement perturbés et de nombreuses usines à l’arrêt pour procéder à des vérifications, dans les secteurs de l’automobile (Toyota, Nissan et Honda), de l’électronique (Sony, Fujifilm, Renesas) ou encore de l’alimentation (Yamazaki).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les volcans font irruption dans le Tourisme

Les volcans font irruption dans le Tourisme

938 vues
12 juillet 2019 0

On pourrait croire que les touristes seraient effrayés par l’éruption d’un volcan ou un...

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

1406 vues
12 juillet 2019 0

Le football peut rendre fou tant la passion est exacerbée. Actuellement, la Coupe d’Afrique...

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

2543 vues
11 juillet 2019 0

Parlez du Canada à un français et aussitôt il vous répondra Québec et Montréal...