Une Hôtellerie française tout sourire


Le dernier baromètre hôtellerie d’In Extenso TCH vient de paraître. On y apprend que l’hôtellerie française a connu en novembre dernier une fréquentation en croissance sur l’ensemble des catégories (de 4 % sur l’hôtellerie Super-économique à 13 % sur le Luxe). Le revenu par chambre louée progresse, de 2 % sur l’hôtellerie Milieu de gamme jusqu’à 9 % sur le Super-économique. Seul le segment Luxe affiche un repli de près de 6 % de son prix moyen. En cumul sur 11 mois, les RevPAR (Revenu moyen par chambre disponible) progressent de l’ordre de 3 à 6 %.

L’Ile-de-France à son niveau

Les nombreux salons professionnels et grand public ont dynamisé l’activité touristique. La fréquentation soutenue et le retour de la clientèle étrangère, permettent aux palaces parisiens d’inscrire à fin novembre un taux d’occupation de 67%.
« Malgré les récentes ouvertures, le taux d’occupation a augmenté de 6 % par rapport à l’année dernière » précise Olivier Petit, Associé Tourisme, Culture et Hôtellerie chez In Extenso.

Des régions (hors Île-de-France et Côte d’Azur) dynamisées

Les taux d’occupation et prix moyens sont en hausse sur l’ensemble des gammes à l’exception de l’hôtellerie de Luxe, qui enregistre un retrait de 1 % de son prix moyen. Toutefois, les RevPAR sont en croissance sur toutes les catégories et sur les onze premiers mois de l’année, malgré un léger retrait des prix moyens sur l’hôtellerie Milieu et Haut de gamme ainsi que sur l’Economique, de l’ordre de 1 %.

La Côte d’Azur au top

La Côte d’Azur enregistre de très bons résultats ce mois-ci, notamment grâce à la fréquentation soutenue de la clientèle étrangère.

Les taux d’occupation (+48 % Luxe et +29 % Haut de gamme par rapport à l’année dernière) et les prix moyens sont en progression sur toutes les catégories (excepté sur le Luxe avec un prix moyen en baisse de 5 %).

Presque un retour à la normale, les RevPAR sont en croissance sur tous les segments, exceptés sur l’hôtellerie Super-économique (repli d’occupation et de prix moyen en cumul).

La fréquentation des résidences de tourisme aura porté l’activité

Le marché français des résidences de tourisme urbaines termine le mois de novembre avec des taux de remplissage en progression, en Île-de-France comme en Régions. Les progressions de fréquentation sont à mettre en regard d’une baisse des recettes moyennes.

Toutefois, les RevPAR restent en croissance sur l’ensemble des marchés et territoires ; ces résultats sont essentiellement portés par l’augmentation de la fréquentation.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois questions à Nicolas Staub, Beachcomber Hotels & Resorts

Trois questions à Nicolas Staub, Beachcomber Hotels & Resorts

1352 vues
30 juin 2022 0

A l’île Maurice, Nicolas Staud a pris la suite de François Venin à la...

Un premier hôtel Intercontinental à Tashkent en Ouzbékistan

Un premier hôtel Intercontinental à Tashkent en Ouzbékistan

1323 vues
22 juin 2022 0

InterContinental annonce son premier hôtel de luxe en Ouzbékistan, dans le complexe en plein...

A Venise, Four Seasons met la main sur le Danieli

A Venise, Four Seasons met la main sur le Danieli

1525 vues
9 juin 2022 0

Four Seasons assurera la gestion de l’historique Hotel Danieli. Après d’importantes rénovations, la propriété...