Le grand Paris du Cediv


Pour sa 13ème convention, le Cediv (Centre des Indépendants du Voyage) avait cette année choisi Paris et sa Seine légendaire pour recevoir adhérents et fournisseurs et faire le bilan des actions 2016. C’était aussi pour la présidente Adriana Minchella (photo) l’occasion de faire partager sa vision pour l’année 2017 et clarifier quelques interrogations du marché.

« Nous devons plus que jamais travailler main dans la main, entre distributeurs et producteurs  » a t-elle insisté, non sans lancer une petite pique au passage regrettant « sincèrement » le manque de dialogue de certains producteurs et leur incapacité à offrir des solutions nouvelles et plus performantes pour la commercialisation de leurs produits.

Cediv-convention-paris-adriana Minchella-2« Nous ne sommes plus dans un monde linéaire. Nous connaissons une accélération des changements sans précédent » a t-elle précisé faisant ainsi écho aux deux prestigieux invités intervenants soient Pascal Picq, futurologue « concret », au langage accessible et Rudy Danielo, Vice Président Produits et Services chez Amadeus France.

Ceux -ci ont délivré chacun à sa manière le même message : le monde change. Les consommateurs réclament désormais plus de simplicité et plus de rapidité.

L’agence de voyage doit s’adapter à ces nouveaux comportements et s’efforcer d’apporter encore plus de valeur ajoutée avec, par exemple, un service de bout en bout, de la personnalisation systématique et un accompagnement au plus près du voyageur.

Cediv-convention-paris-adriana Minchella-pierre amalou-estelle martinAdriana Minchella, accompagné d’un Pierre Amalou en grande forme et d’Estelle Martin, présentatrice à TV Monde (Photo), a confirmé devant l’assistance les grands projets du réseau : un digitalisation des agences de voyages avec de l’attractivité et de l’interactivité et une plus grande proximité des conseillers en voyages avec le public.
Cediv-convention-paris-adriana Minchella-4.JPGLaurent Abitbol, administrateur du Cediv et présent à la convention, aura sans doute apprécié lui qui procède exactement à la même analyse pour ce qui concerne Havas Voyages, Selectour ainsi que ses autres métiers.

Concrètement, une quarantaine de sites web d’agences Cediv seront implantées avec Orchestra pour délivrer des nouvelles offres grand public, « avec un objectif de 50 % des agences équipées au premier trimestre 2017« .

Interrogée sur Fram, Adriana Minchella a regretté le manque de fiabilité de certains produits et les nombreux après-ventes (les ventes ont baissé de 50 % dans son réseau) ainsi notamment que l’absence de départs de province pénalisante selon elle pour les agences.

Cediv-convention-paris-adriana Minchella-3Devant les 120 participants (dont 50 licences), la présidente a rappelé que le Cediv (fort de 220 adhérents) était toujours membre de l’Alliance T et donc partenaire de Selectour mais qu’à part consolider sa volumétrie en étant elle aussi à la CRF, elle gardait toute son indépendance par rapport au réseau à l’hypocampe.

Le Cediv passera d’ailleurs, pour des questions juridiques de responsabilité, dès le 1er janvier 2017, du statut de GIE à celui de coopérative.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous

Bonnes vacances à tous

3895 vues
15 juillet 2020 1

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Croisières en France : Un hôpital à bord et le coeur sur la main

Croisières en France : Un hôpital à bord et le coeur sur la main

2378 vues
10 juillet 2020 0

Croisière feutrée, croisière modifiée mais croisière sécurisée. Pour un peu, cet été, les bateaux...

La grande barrière de corail à portée de main

La grande barrière de corail à portée de main

1841 vues
10 juillet 2020 0

Cet été, la Grande Barrière de corail se visite à Monaco, les pieds au...