Google Destinations, un énième système pour vendre de la pub ?


Google était présent sur ITB pour présenter son nouveau service : Google Destinations. Son représentant a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de devenir une nouvelle OTA. On s’en doute, Google gagne bien plus d’argent avec la publicité qu’avec la vente de voyages. Allez, on vous en dit un peu plus sur cette application Google Destinations disponible via le moteur de recherche.

Le nouveau produit a été mis à la disposition au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France et en Allemagne via l’application mobile Google ou via son navigateur web car plus de 60% des requêtes Google sur mobile sont liées à une recherche de destination.

Un service qui devrait intéresser les géants du tourisme

Lorsque l’utilisateur tape un pays, un continent ou un état, il va trouver dans Google une liste déroulante de propositions touristiques. Chaque offre peut comporter un billet d’avion, un séjour dans un hôtel et bien d’autres informations comme les excursions, la température, des guides, des cartes …

Chaque offre est dirigée pour le moment vers chaque fournisseur de voyage. L’offre aérienne pourra être revendue par une compagnie aérienne ou une OTA. L’hôtel pourra être réservé par un Booking, Hotel.com, voire une chaîne hôtelière. Ce sont en fait les gros clients de Google qui bénéficieront des réservations. C’est un moyen de faire payer toujours plus de publicités.

Il s’agirait du résultat d’une étude comportementale sur les usagers de Google

Vous le savez, chaque fois que vous entrez une information dans le moteur de recherche, elle est conservée par Google pour en faire un profil. Mais Google en profite pour réaliser à bon compte des études comportementales. Par exemple, Google aurait observé une augmentation de 50 % sur les recherches liées aux destinations. Mais dans le même temps, Google aurait observé une diminution du temps passé sur les sites de voyages. Le futur voyageur passe donc beaucoup de temps avant d’effectuer une réservation.

Une offre limitée pour le moment

Google Destinations répond pour le moment sur 201 villes à travers le monde. Donc, si vous voulez visiter un nouvel endroit, il est possible qu’il n’y ait pas de réponse.

Mais, soyons certain que le service va rapidement s’étoffer. Google voudrait capter le maximum de voyageurs et gagner toujours plus d’argent avec la publicité.

Le consommateur sera-t-il captif ?

Le comportement des consommateurs va sûrement varier d’un pays à l’autre. Certains consommateurs voudront ne pas perdre de temps et choisir la formule sélectionnée par Google. D’autres, chercheront toujours la meilleure information, le meilleur prix et finiront par aller voir un conseiller en voyage.

Vous êtes intéressé ? Allez faire un tour sur leur présentation :

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Grèce accessible aux touristes mais avec un QR code

La Grèce accessible aux touristes mais avec un QR code

8689 vues
7 juillet 2020 3

On le constate tous les jours : la vie en agence de voyages est...

Le Cediv sur un nuage en Californie

Le Cediv sur un nuage en Californie

1513 vues
24 juin 2020 0

Le Cediv (Centre des Indépendants du Voyage) a organisé, sur le web, la première...

TUI et Booking.com : ni avec Toi, ni sans toit

TUI et Booking.com : ni avec Toi, ni sans toit

5784 vues
12 juin 2020 0

Les accords entre les grandes entreprises mondiales du tourisme et des voyages vont sûrement...