Le Golfe s’enfonce dans la crise


L’Arabie saoudite et quatre de ses alliés ont rompu lundi avec le Qatar, riche pays gazier du Golfe à la politique étrangère controversée qu’ils accusent de soutenir le « terrorisme », provoquant une crise diplomatique majeure au Moyen-Orient. Le Qatar a réagi avec colère, en accusant à son tour ses voisins de vouloir le mettre « sous tutelle » et de l’étouffer économiquement.

La rupture des liens diplomatiques est accompagnée de mesures économiques comme la fermeture des frontières terrestres et maritimes, des interdictions de survol et des restrictions sur le déplacement des personnes.

Etihad, Emirates et flydubai ainsi que la Saoudienne Saudia ont annoncé lundi la suspension de tous leurs vols à destination et en provenance du Qatar, après la rupture des relations d’Abou Dhabi et Ryad avec Doha.

Les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite et Bahreïn ont rompu lundi avec un quatrième pays du Golfe, le Qatar. Ils ont décidé notamment de fermer « dans 24 heures » leur espace aérien et leurs frontières terrestres et maritimes avec cette petite mais très riche monarchie pétrolière et gazière qu’ils accusent de soutenir « le terrorisme ».

Dans des communiqués séparés, les compagnies émiraties Etihad Airways, Emirates et flydubai précisent que la suspension des vols avec le Qatar entrera en vigueur mardi matin « jusqu’à nouvel ordre« .

Les trois compagnies affirment assurer leurs vols prévus lundi et proposer à leurs clients « d’autres options », y compris des remboursements complets de billets d’avions. Elles présentent leurs excuses pour « la gêne » causée par la suspension de leurs vols en direction du Qatar.

Grave crise diplomatique entre le Qatar et ses pays voisins

Le différend entre le Qatar et ses pays voisins a commencé après que l’agence de presse de l’émirat aurait publié de faux commentaires concernant l’Iran et Israël.

Les quatre autres pays avaient, à l’époque, a répondu en bloquant tous les médias basée au Qatar, y compris Al-Jazira. Le ton monte d’un cran car les quatre pays ont annoncé qu'ils retiraient leurs missions diplomatiques. Les diplomates qataris ont été priés eux de faire leurs bagages. 

Les compagnies du Golfe annoncent la suspension de leurs vols

De son côté, Emirates a déclaré qu’il suspendra tous les vols en provenance et à destination de Doha à partir du 5 Juin et jusqu’à nouvel ordre. Etihad Airways suit également le mouvement.

Les compagnies rembourseront les billets inutilisés. flydubai et Air Arabia ont également dû interrompre leurs liaisons aériennes vers Doha. Saudi Arabian Airlines (Saudia) a également suspendu tous les vols à destination de Qatar.

On peut s’interroger de cette brusque tension après la venue du président américain en Mai…

Affaire à suivre

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi edreams Odigeo se paye une plateforme de réservation d’hôtels ?

Pourquoi edreams Odigeo se paye une plateforme de réservation d’hôtels ?

1112 vues
29 janvier 2020 0

Edreams Odigeo annonce rarement de bonnes nouvelles. Sa performance boursière reste toujours basse entre...

Tourisme et Coronavirus en Chine : la Quotidienne fait le point

Tourisme et Coronavirus en Chine : la Quotidienne fait le point

1614 vues
28 janvier 2020 0

Le 31 décembre 2019 plusieurs cas de pneumonie d’origine virale ont été constaté à...

Delta Air Lines en grande forme vise toujours Alitalia

Delta Air Lines en grande forme vise toujours Alitalia

1380 vues
27 janvier 2020 0

La compagnie aérienne américaine Delta Air Lines offre sûrement l’une des meilleures années de...