Le Fitur a fait la foire à Madrid


Les chiffres de fréquentation de la 37e édition de la Foire Internationale du Tourisme de Madrid (FITUR), organisée du 18 au 22 janvier 2017, ne sont pas encore disponibles mais question qualité, il semble bien que le salon ait rempli ses objectifs.

Les grands d’Espagne étaient là

De nombreuses personnalités prestigieuses avaient fait le déplacement dans la capitale espagnole au premier rang desquelles sa majesté Philippe VI roi d’Espagne accompagné de son épouse la reine Letizia, ainsi que, pour présider le Forum Investour, M. Taleb Rifaï, le Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

« L’ensemble des régions touristiques espagnoles sont représentées à ce Salon, a commenté le roi d’Espagne, « à travers les Conseils régionaux du tourisme ainsi que des agences de voyages et des chaînes hôtelières, sans oublier la participation de grandes compagnies aériennes« .

Chaque destination compte miser sur ces rencontres internationales pour faire la promotion de sa destination, le but étant de promouvoir le produit touristique national et mettre en valeur sa diversité, que ce soit en termes de régions touristiques que de nature de l’offre (tourisme culturel, balnéaire, montagne, aventure…) même si de l’avis de professionnels espagnols, « l‘Espagne ferait bien, durablement d’éradiquer ses faiblesses infrastructurelles dans le secteur du tourisme« .


Des stands à la mesure

L’Andalousie notamment avait un stand gigantesque et proposait une offre diversifiée mise en scène sur un spectaculaire écran tactile.

Le groupe hôtelier Melia avait largement investi lui aussi sur le salon et rappelé lors de sa conférence de presse les 93 millions de bénéfice de l’exercice 2016 jugé très positif, précisant que « 50 % du résultat provient de nos hôtels à Cuba».

Un marché hispanique caribéen et latino américain qui profite donc largement au groupe Melia qui va désormais viser plus profondément le marché asiatique.

Un salon à vocation durable, à Madrid

L’édition 2017 du Fitur a aussi été le cadre du lancement de l’ «Année internationale du tourisme durable pour le développement» déclarée par l’ONU pour favoriser l’usage efficient des ressources écologiques de la planète. Des objectifs promus durant toute l’année 2017 par diverses initiatives de l’Organisation mondiale du Tourisme, dont le siège est à Madrid.

La capitale espagnole, en tant qu’hôte, était éminemment présente à ce grand événement avec un stand présentant toutes les attractions touristiques majeures de la ville et de la Communauté.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat

Voyages annulés : UFC et CLCV saisissent le conseil d’Etat

1869 vues
6 juillet 2020 1

Une ordonnance permet aux voyagistes de proposer aux clients un bon d’achat ou un...

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

3135 vues
2 juillet 2020 3

L’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme vient de faire un point chiffré de la...

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

2483 vues
23 juin 2020 0

En 2019, IFTM Top Resa a accueilli 34.150 visiteurs, 1.700 marques dont près de...