Fiona fait toujours des ravages


La puissante tempête Fiona, qui a été rétrogradée d’un ouragan à un cyclone post-tropical, s’est abattue sur l’est du Canada samedi, coupant l’alimentation électrique de milliers de personnes et emportant des maisons dans la mer alors qu’elle frappait la région avec des vents violents et des pluies exceptionnelles.

Deux femmes ont été emportées dans l’océan à Terre-Neuve, a rapporté la Gendarmerie royale du Canada. L’un a été secouru, mais l’autre est toujours porté disparu.

La tempête Fiona a emporté des maisons dans la mer, déchiré les toits et coupé l’électricité dans deux provinces canadiennes alors qu’elle touchait terre avant l’aube samedi dernier.

Fiona s’est transformée d’un ouragan en une tempête post-tropicale vendredi soir, mais elle a quand même apporté avec elle des vents violents, des pluies torrentielles et d’énormes vagues.

Il n’y a pas encore eu de confirmation de décès ou de blessures causés au Canada, mais jusqu’à présent, Fiona a été accusée d’au moins cinq décès – deux à Porto Rico, deux en République dominicaine et un sur l’île française de Guadeloupe.

Le Premier ministre canadien a déclaré que la tempête a causé d’importants dégâts et que la récupération nécessitera « un gros effort de tous ».

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement fédéral déploierait les Forces armées canadiennes pour l’aider.

« Nous voyons des images dévastatrices en provenance de Port aux Basques. L’Î.-P.-É. (Île-du-Prince-Édouard) a subi des dégâts de tempête comme ils n’en ont jamais vu. Le Cap-Breton est également durement touché », a déclaré M. Trudeau.

En Nouvelle-Écosse, 384 000 ménages étaient sans électricité samedi à midi, a rapporté Nova Scotia Power, tandis que le Nouveau-Brunswick en a signalé 32 000 et l’Île-du-Prince-Édouard quelque 82 000.

« Des arbres sont tombés sur des maisons, des arbres sont tombés sur des voitures, il y a des bâtiments qui se sont effondrés », a déclaré à CBC le chef des pompiers Lloyd MacIntosh de la ville de North Sydney en Nouvelle-Écosse.

Après Fiona déjà Ian arrive

La tempête tropicale Ian, qui couve actuellement dans l’ouest des Caraïbes dimanche, devrait bientôt devenir un ouragan – un potentiel de catégorie 3 selon certains prévisionnistes – et vise l’État de Floride avec un impact sur les voyages vers l’une des plus grandes destinations touristiques du pays, y compris les trajets en voiture, les vols et les croisières.

La tempête tropicale Ian, qui couvait encore dans l’ouest des Caraïbes dimanche dernier, devrait bientôt devenir un ouragan tourbillonne actuellement dans le golfe du Mexique et devrait toucher terre en Jamaïque, aux îles Caïmans et à Cuba, visant la côte ouest de la Floride.

Cela pourrait non seulement affecter les voyages le long de toute la côte depuis les Keys jusqu’à Fort Myers, Sarasota, Tampa et jusqu’au Panhandle,  le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, ayant déjà déclaré l’état d’urgence pour toute la Floride.

Il dit prévoir une portée de 450 milles d’un côté à l’autre de l’ouragan. Cela aurait également un impact sur les destinations populaires, sans parler des grands centres de population, dans des villes intérieures comme Orlando et la côte est de la Floride, y compris la région de Miami-Fort Lauderdale.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le tourisme chinois en cavale au Japon ?

Le tourisme chinois en cavale au Japon ?

2501 vues
2 décembre 2022 0

Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma , vit à Tokyo depuis près de six mois...

A New York, fin de la grande vadrouille touristique de Smells

A New York, fin de la grande vadrouille touristique de Smells

2217 vues
29 novembre 2022 0

A l’aéroport de New York John F. Kennedy, c’était un mercredi comme les autres....

Le tourisme grec toujours au rendez-vous

Le tourisme grec toujours au rendez-vous

2331 vues
28 novembre 2022 0

Lors des interviews exclusives et des rencontres que La Quotidienne a pu avoir récemment...