Fini le Gangnam Style, le tourisme en Corée du Sud ralentit le pas


Courant sur des tapis, de nombreux adeptes des salles de fitness, touristes et locaux, appréciaient le confort d’une bonne mélodie pour se motiver pendant leur entraînement, mais en Corée du Sud, leurs options musicales viennent de se réduire considérablement en vertu des nouvelles règles anti Covid-19.

Aux restrictions standard telles que la distanciation sociale et les restrictions de voyage, la Corée du Sud vient en effet d’ajouter une exigence selon laquelle les gymnases ne jouent plus de musique à plus de 120 battements par minute (bpm) pendant les exercices de groupe tels que l’aérobic et le spinning.

Les responsables de la santé du pays affirment que la mesure vise à éviter de respirer trop vite ou faire transpirer d’autres personnes tout en évitant d’avoir à fermer complètement ces entreprises de fitness, comme elles l’avait déjà fait lors des vagues précédentes.

La mesure a suscité la moquerie de certains députés de l’opposition, qui l’ont qualifiée de « non-sens », et l’hostilité de certains propriétaires de gymnases considérant ces nouvelles règles comme à peine efficaces ou irréalistes à maintenir.

Pour Kang Hyun-ku, propriétaire d’une salle de sport dans le nord de Séoul, aligner des chansons K-pop rapides et funky sur sa liste de lecture était sa routine matinale.

« Jouer des morceaux rapides remonte le moral de nos membres et de l’ambiance générale, mais ma plus grande question est de savoir si jouer de la musique classique ou des chansons sirupeuses, aura le moindre impact sur la propagation du virus« , a déclaré, un rien moqueur, Kang.

« De nos jours, de nombreuses personnes utilisent leurs propres écouteurs et appareils portables, et comment contrôlez-vous leurs listes de lecture ? »

Le gouvernement vient d’ imposer son plus haut niveau de règles de distanciation à Séoul et dans les régions voisines depuis lundi dernier, alors que le pays lutte désormais contre sa pire épidémie de Covid-19.

Les règles limitent également la vitesse des tapis roulants à un maximum de 6 km par heure, interdisent l’utilisation des douches dans les gymnases et limitent les matchs de tennis de table à deux personnes par table, entre autres mesures.

« Donc, vous n’attraperez pas la covid-19 si vous marchez à moins de 6 km par heure« , a déclaré Kim Yong-tae, membre du principal parti d’opposition, le People Power Party. « Et qui diable vérifie le bpm des chansons lorsque vous vous entraînez ? Je ne comprends pas ce que la covid-19 a à voir avec mon choix de musique. »

Interrogé sur l’efficacité réelle des directives de vitesse de la musique d’entraînement, un responsable de la santé a déclaré que les autorités avaient pris la décision après avoir pris en compte un large éventail d’opinions.

Le président de la république sud coréen Moon Jae-in a déclaré lundi qu’il avait le cœur lourd en pensant aux propriétaires de petites et moyennes entreprises et à d’autres personnes accablées par les règles.

« Je suis infiniment désolé de demander à nouveau aux citoyens sud coréens encore un peu plus de patience« , a-t-il déclaré lors d’une réunion spéciale d’intervention Covid-19.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quand l’avant du voyage prépare les souvenirs d’après

Quand l’avant du voyage prépare les souvenirs d’après

2406 vues
12 juillet 2021 0

Le voyage est un plaisir concret de l’instant et c’est tant mieux. Si elles...

Reprise du tourisme : pourquoi Singapour n’est pas encore prêt

Reprise du tourisme : pourquoi Singapour n’est pas encore prêt

1345 vues
6 juillet 2021 0

La réouverture des frontières de Singapour est vitale pour la reprise économique du pays,...

Guam offre les vaccins à ses touristes

Guam offre les vaccins à ses touristes

1328 vues
30 juin 2021 0

Connaissez-vous l’île de Guam ? Ce territoire insulaire américain de Micronésie situé dans la...