Exotismes avance au rythme de la Techno


Depuis qu’il a repensé toute sa technologie d’informations et de réservation, la croissance d’Exotismes s’accélère.

C’est donc bien la preuve qu’en se concentrant enfin sur l’amélioration des conditions d’accès aux stocks, le tour opérating français peut marquer des points sur tous les tableaux.

Recevant à déjeuner hier, les journalistes de la presse professionnelle, Gilbert Cisnéros (à gauche sur la photo) a tenu a remercier l’ensemble des distributeurs pour les belles performances de l’année 2012 où, pour la première fois, le seuil des 100 millions d’euros a été dépassé.

 » Depuis 2010, c’est plus de 25 % de croissance que nous enregistrons. Malgré les conséquences de certaines crises, nous avons su garder la confiance de la distribution et de nos fournisseurs, que je tiens à remercier chaleureusement « .

Depuis la création, en 1987, de l’entreprise marseillaise, jamais les voyants n’avaient été autant au vert pour le spécialiste des îles lointaines.

En 2013, le TO affiche encore une progression de 17 % par rapport à 2012.

Dans un environnement compliqué, la stratégie  » lisible et visible  » de la direction, à savoir un positionnement exclusivement B2B, avec un tarif unique quel que soit le canal utilisé, a donc parfaitement porté ces fruits. La mutation technologique, condition « nécessaire et suffisante », venant valider les choix stratégiques.

 » 80 % de notre catalogue est accessible et vendu en ligne  » rappelle Didier Sylvestre, le directeur commercial (à droite), « cela représente aujourd’hui 50 % de notre chiffre d’affaires« .

Ce système qui permet d’effectuer une vente quasiment toutes les 30 secondes, est pour Exotismes un gain de temps précieux permettant aux conseillers du call center de n’être plus des « preneurs de commandes » mais de véritables interlocuteurs experts sur les destinations.

Des destinations que le voyagiste maîtrise parfaitement et qui sont toutes en progression, bon an mal an, en termes de fréquentation ou de chiffres d’affaires générés.

 » Bien sûr, les difficultés du bassin méditerranée, avec les reports qu’elles ont entraîné  ont joué certainement en notre faveur » explique Gilbert Cisneros,  » mais la confiance de nos fournisseurs et de nos distributeurs, sensibles à la stabilité et au volontarisme, est la grande explication de notre succès« .

Les Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint Martin ) gagnent ainsi 25 % de plus (elles contribuent pour 40 % du CA, ndlr), les Maldives 23,5 %, La Réunion 20 % et Maurice 15, 5 % !
Seul bémol, la Polynésie qui stagne toujours par rapport à 2012.

 » Nous ne comptons pas nous reposer sur nos lauriers  » tempère Didier Sylvestre qui précise que  » les combinés, désormais plus facilement réservables sur notre système, sont une piste très porteuse pour les mois qui viennent « .

Les réservations  » à la carte  » sont, elles aussi, facilitées et devraient à terme représenter un quart des ventes du TO.

Avec un actionnariat consolidé, un outil technologique performant et des valeurs de confiance et de fidélité affichées, Exotismes peut raisonnablement envisager l’avenir avec sérénité.

Sur les projets futurs de croissance externe, Gilbert Cisneros ne s’interdit pas de viser l’ouverture de nouvelles destinations ou de produits spécifiques, en, pourquoi pas ? mettant la main sur un spécialiste de niche.

 » Nous sommes toujours à l’écoute de belles opportunités  » indique le patron en souriant.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment FTI Voyages veut en finir avec la sinistrose

Comment FTI Voyages veut en finir avec la sinistrose

1706 vues
23 octobre 2020 0

C’est dans une longue vidéo publiée sur le réseau Linkedin qu’Axel Mazerolles, le Directeur...

1 600 km à vélo pour les agents de voyages avec Planète Production

1 600 km à vélo pour les agents de voyages avec Planète Production

1373 vues
12 octobre 2020 0

L’idée de Planète Aventure, marque de Planète Production, est venue du mari de Sophie...

L’Allemagne vole encore au secours de TUI Group

L’Allemagne vole encore au secours de TUI Group

3496 vues
2 octobre 2020 1

TUI a annoncé ce mercredi dernier avoir rempli deux conditions pour un deuxième programme...