Evora, le 1er « Davos du Tourisme Durable »


C’est Evora, petite ville pleine de charme au cœur de l’Alentejo, région agricole et très verte du Portugal, qui a été retenue par le Groupe Eventiz pour abriter la 1ere édition du forum « A World for Travel » (AWFT 2021), un événement de portée mondiale qui a vu se réunir près de 350 personnalités du monde du tourisme.

Parmi elles, une vingtaine de Ministres du Tourisme et de Secrétaires d’Etat, des représentants de grandes organisations internationales du tourisme, de nombreux dirigeants de l’industrie du tourisme, et des responsables d’ONG. La Quotidienne avait bien évidemment répondue présente à l’invitation de couvrir l’événement sur place à Evora.

Pour cause de covid-19, le nombre de participants avait été strictement limité avec une jauge de 350 personnes sur place à Evora, mais pour assurer une véritable couverture mondiale, toutes les conférences ont été filmées et retransmises en live, avec d’excellents résultats. A la fin du forum plus de 46.000 inscrits avaient suivi les débats en direct. Ces vidéos sont toujours visibles sur le net.

Pendant deux jours les 350 participants de 44 nationalités différentes ont pu assister et participer à pas moins de 35 conférences et sessions qui ont réunies 120 orateurs et pas des moindres.

Pour Christian Delom, le Secrétaire Général du Forum, le but était de faire un point aussi large que possible sur l’état actuel du tourisme mondial et ensuite de proposer 5 engagements majeurs pour une évolution vers un tourisme plus « durable », l’avenir du tourisme étant à ce prix avec un slogan simple et efficace « Pensez localement, Agissez mondialement »

Et contrairement à certains idéologues forcenés, qui, rêvent de faire disparaitre le tourisme pour cause d’atteintes à la planète et à l’environnement, l’idée est d’envisager les meilleures idées à développer et à mettre en pratique dès maintenant pour lutter contre les effets indésirables du tourisme mondial avec l’espoir que d’année en année, le forum d’Evora puisse permettre de mesurer des résultats positifs, et puisse alors formuler de nouvelles propositions.

Bien évidemment, toutes les grandes problématiques du tourisme, sociales, environnementales et économiques, ont été largement évoquées, tourisme de masse et sur-tourisme, pollution due aux moyens de transport (avion, bateau, voiture…), problèmes liés à la disponibilité de l’eau potable et des ressources naturelles, protection de l’environnement local et de la biodiversité, développement des chaines d’approvisionnement locales… Mais la pandémie Covid et ses néfastes conséquences ont occupé une importante place dans les discussions.

C’est Edmund Bartlett, le Ministre du Tourisme de La Jamaïque, qui a rappelé à tous que si la Covid-19 avait touché sans distinction tous les pays du monde, l’épidémie avait des conséquences totalement inégalitaires.

Les grands pays occidentaux ont su profiter d’un tourisme intérieur pour sauver leur industrie alors que nombre de pays touristiques, surtout les petits pays dont le tourisme peut atteindre pour certains de 80 à 90% du PIB, n’ont aucun tourisme intérieur à même de soutenir leur économie.

Et de plus, expliquait-il, actuellement, seule la vaccination peut rouvrir le tourisme mondial mais l’inégalité de l’accès aux vaccins est un autre problème de taille pour les petits pays. Edmund Bartlett n’hésitant pas à s’étonner que certains pays riches proposent une 3ème injection à une partie de leur population dont le taux de vaccination dépasse les 60 %, alors même que 70 % de la population mondiale attend sa 1ère injection !

De toutes ces sessions, un consensus général s’est dégagé: il faut commencer à agir maintenant et tous ensembles.

Pour Fernando Valdès Verelst, Secrétaire d’Etat au Tourisme d’Espagne, la coopération des secteurs privés et publics est vitale. Mme Ghada Shalaby, la Vice-Ministre du Tourisme d’Egypte, a insisté sur l’importance d’une bonne communication.

Du côté de la Vice-Ministre du Tourisme de Grèce, la confiance est l’élément majeur de la reprise, tandis que Jean-Baptiste Lemoyne, le Secrétaire d’Etat français déclarait que la coopération entre toutes les facettes du tourisme est une nécessité car il y a une totale interdépendance entre elles.

Impossible de détailler les communications de tous les participants qui ont chacun apporté leurs pierres à cet événement d’importance comme Julia Simpson, la Présidente et CEO du WTTC (World Travel & Tourism Council), Nayef Al Fayez, Ministre du Tourisme et des Antiquités de Jordanie, Nikolina Angelkova, ancienne Ministre du Tourisme de Bulgarie, ou Christian Mantei, le Président d’Atout France, sans oublier la centaine d’autres orateurs tous spécialistes dans leurs domaines.

C’est Bruno Despujol qui a présenté au début du forum une étude réalisée par la société Oliver Wyman, en juin de cette année, sur les conséquences du Covid-19 sur les projets de voyages à venir avec un échantillonnage de 5.268 personnes originaires de 9 pays ayant effectué au moins un vol long-courrier en 2019.

Cette étude a malheureusement montré que la première préoccupation de tous était le prix des billets d’avion et que les mesures de durabilité environnementale arrivaient en toute dernière place.

Ce questionnaire montrait cependant une augmentation de l’intérêt pour un tourisme plus national pour les années à venir. Mais, tout est relatif, car dans une autre étude établie par le Cabinet Madrian dont un volet était spécialement dédié au Royaume Uni, il était amusant de noter que pour ce pays dont tous les habitants avaient été interdits cet été de sortie, une majorité des sondés avaient appréciés d’avoir pu découvrir un peu mieux leur pays (bien obligés), mais dans le même temps près de 40 % d’entre eux ont déclaré ne pas apprécier du tout le climat britannique estival !

Ce qui veut dire que l’année prochaine avec des frontières enfin ouvertes, ils vont tous se précipiter comme d’habitude pour des vacances ensoleillées à l’étranger !

A l’issue de ce forum au, tempo bien chargé, les équipes du Forum « A World for Travel » associées au Tourism Resilience Council et aux autres grands partenaires, ont présenté 5 propositions d’engagements majeurs à mettre en route dès aujourd’hui et qui sont les premières marches vers un tourisme de demain plus durable et plus respectueux de notre planète.

1- Offrir des compensations carbone fiables

2- S’engager sur des plans de dé-carbonisation dans tous les secteurs

3- Développer les investissements dans le tourisme durable en priorité

4- Appeler les communautés à présenter leurs propres solutions locales

5- Accélérer et renforcer les chaines d’approvisionnement locales en préservant les écosystèmes.

Pour Taleb Rifai, ancien Secrétaire Général de l’Organisation Mondiale du Tourisme (UNWTO) et actuel Vice-Président du Tourism Resilience Council, « le tourisme mondial va totalement revenir dans un avenir très proche » avec en plus, selon lui, un développement non négligeable du tourisme de proximité.

Il n’a pas manqué de soutenir le choix d’Evora pour la tenue du forum, précisant « Le Portugal est peut-être un petit pays, mais il a tellement à offrir. Le Portugal pourrait être le leader de ce changement ».

Une position que Rita Marques, la Ministre du Tourisme du Portugal, et Luis Araujo, le Président de Turismo de Portugal, ont eux-aussi évoqué au cours des sessions.

Quand le rideau final est tombé sur cette première édition du forum AWFT, tous les participants sont partis en se disant : « L’an prochain à Evora ! ».

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

1831 vues
14 octobre 2021 0

Le greffe du tribunal de commerce de Nanterre vient d’informer l’Association Professionnelle de Solidarité...

Pour le tourisme en Côte d’Azur, le renouveau du MICE est à l’ordre du jour

Pour le tourisme en Côte d’Azur, le renouveau du MICE est à l’ordre du jour

2394 vues
4 octobre 2021 0

Il y a quelques jours, le CRT (Comité régional du tourisme) Côte d’Azur avait...

Cannes accueille la première édition d’ Hôtel et Restaurant Meetings

Cannes accueille la première édition d’ Hôtel et Restaurant Meetings

3225 vues
21 septembre 2021 0

A Cannes, ce nouvel événement proposera des rendez-vous d’affaires « one-to-one » préorganisés entre...