En prison pour un selfie irrespectueux


Il n’y a pas une semaine où on peut lire le délire d’un touriste ou d’un voyageur. On les trouve dans les avions souvent avec un verre de trop. Mais désormais c’est un peu partout dans le monde. Les autorités de certains pays sévissent…

Le Machu Picchu, un site du Patrimoine Mondial

Le Machu Picchu, dont le nom signifie « Vieille Montagne » en quechua, est un endroit sacré. Il s’agit de l’œuvre la plus représentative de l’architecture inca. Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Pendant plusieurs siècles, les conquistadores espagnols basés à Cuzco ont ignoré l’existence de ce site. Il a fallu attendre 1911 pour que le Machu Picchu soit redécouvert par l’archéologue américain Hiram Bingham.

La citadelle du Machu Picchu est un site populaire

La citadelle du XVe siècle perchée à 2 500 mètres d’altitude est l’un des sites les plus visités d’Amérique latine avec deux mille deux cents touristes par jour.

Les autorités péruviennes sont obligées de réduire le nombre de visiteurs. Construite au sommet d’une montagne, elle se fond dans le feuillage épais environnant. En juin 2014, le ministère de la Culture du Pérou a réitéré que la nudité était interdite.

Trois jeunes touristes ont été bannis

Trois touristes européens ont été bannis de la citadelle du Machu Picchu au Pérou après avoir pris des photos d’eux-mêmes pantalons baissés et montrant leurs fesses. Ce type de situation est malheureusement courant un peu partout dans le monde. Il s’agit pour ces jeunes d’exhiber « leur exploit » sur les réseaux sociaux. Ils ont eu de la chance de n’avoir pas payer une amende !

Le complexe d’Angkor au Cambodge est également très visité

Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est.

S’étendant sur quelque 400 km2 couverts en partie par la forêt, le parc archéologique d’Angkor recèle les admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle. Angkor Wat est le plus grand des temples du complexe monumental d’Angkor au Cambodge et le plus visité.

Les touristes non respectueux sont sanctionnés

Il y a environ deux ans, trois touristes français et deux sœurs américaines avaient été expulsés du Cambodge pour s’être photographiés nus dans un des temples du complexe d’Angkor. Ils avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis et interdits de séjour au Cambodge pendant quatre ans.

Dernièrement, 10 touristes ont été arrêtés à Siem Reap (proche des ruines d’Angkor) pour s’être adonnés à des « chansons et des danses pornographiques». Ils risquent la prison.

Les autorités ne tolèrent plus ces actes

Les autorités cambodgiennes ont tenté ces dernières années de moraliser le comportement des touristes près des temples d’Angkor, sévissant contre ceux qui postent par exemple des images suggestives. En 2016, les responsables du site avaient aussi fait part de leur intention de ne plus tolérer n’importe quelle tenue vestimentaire.
Il faut vraiment que les touristes soient plus respectueux des lieux visités. Et surtout, qu’ils soient informés des risques encourus.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Expedia doit baisser ses commissions tourisme

Pourquoi Expedia doit baisser ses commissions tourisme

1643 vues
2 juin 2020 0

Le géant du tourisme Expedia va reverser à chacune de ses hôtel partenaires 25...

Présence Assistance Tourisme pour des vacances coûte que coûte

Présence Assistance Tourisme pour des vacances coûte que coûte

1504 vues
26 mai 2020 0

Fidèle à son « ADN » d’agitateur d’assurances, le courtier Présence Assistance Tourisme met...

RoboCop contre le Covid

RoboCop contre le Covid

1679 vues
22 mai 2020 0

A l’aéroport de Rome Fiumicino on teste en ce moment un nouveau casque intelligent...