Emirates passe dans le rouge


Emirates a perdu 3,4 milliards de dollars au cours des six premiers mois de l’année 2020, faisant basculer dans le rouge la société holding de la compagnie aérienne publique de Dubaï pour la première fois en plus de trente ans.

Le transporteur, qui a temporairement suspendu ses opérations cette année au plus fort de la pandémie de Covid-19, vient d’avouer que les revenus avaient chuté de 75 % à 3,2 milliards de dollars, le trafic passagers ayant chuté lui de 95 % à 1,5 million.

Emirates Group a déclaré que ses effectifs avaient diminué de 24 % pour atteindre 81 334 collaborateurs au 30 septembre dernier.

La compagnie aérienne a confirmé qu’elle avait reçu une aide financière de 2 milliards de dollars du gouvernement de Dubaï sous forme de prise de participation.

En 2019 au premier semestre, Emirates avait déclaré un bénéfice de 862 millions de dirhams.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vues d’en haut : Air France, Korean Air, Qantas, Vueling, Jetstar, Qatar Airways, etc.

Vues d’en haut : Air France, Korean Air, Qantas, Vueling, Jetstar, Qatar Airways, etc.


3 mars 2021 0

Qantas et Jetstar prévoient de redémarrer les vols internationaux réguliers de passagers vers la...

Comment Air Astana compte rebondir face à la crise

Comment Air Astana compte rebondir face à la crise


2 mars 2021 0

Air Astana vient d’annoncer une perte de 94 millions de dollars pour 2020. Ce...

Czech Airlines licencie tout son personnel

Czech Airlines licencie tout son personnel


1 mars 2021 0

Affectée très durement par la crise sanitaire de Covid, la compagnie aérienne nationale de...