Emirates fait grise mine


Emirates a annoncé hier jeudi un bénéfice net en recul de 86 % au premier semestre à 62 millions de dollars en raison de la hausse des prix du carburant et d’effets de change négatifs. Le transporteur est l’élément clé dans la stratégie de développement touristique de l’émirat de Dubaï. 

La compagnie aérienne basée à Dubaï a par ailleurs annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 10 % au premier semestre de son exercice décalé 2018-2019, à 13,3 milliards de dollars, et une augmentation de 3% du nombre de passagers transportés (30,1 millions) pour une croissance globale de sa capacité de 3 %.

« Le coût élevé du carburant ainsi que la dépréciation des monnaies locales sur des marchés comme l’Inde, le Brésil, l’Angola ou l’Iran ont amoindri notre bénéfice à hauteur d’environ 4,6 milliards AED » (Dirham des Émirats arabes unis, soit environ 1,25 milliard de dollars, ndlr), a déclaré le PDG d’Emirates Sheikh Ahmed ben Saïd al-Maktoum.

Selon lui, le secteur du transport aérien fait face à de nombreux « défis », comme la pression sur les rendements et « l’incertitude qui pèse sur les conditions économiques et politiques » dans la péninsule arabique et le reste du monde.

« Les six mois à venir seront difficiles, mais les fondations du Groupe Emirates restent solides« , a-t-il ajouté.

Au cours des six derniers mois, Emirates a réduit ses effectifs de 1.380 personnes pour les ramener à 101.983, en raison d’une « érosion naturelle des effectifs, conjuguée à un ralentissement du rythme de recrutement », mais aussi de programmes d’optimisation et de réorganisation, a précisé Emirates.

La compagnie s’est équipée de 8 nouveaux avions sur la période, trois Airbus A380 et cinq Boeing 777.

Elle doit réceptionner cinq autres appareils d’ici à mars 2019, tandis qu’onze appareils plus anciens seront retirés de sa flotte sur l’ensemble de l’exercice 2018-2019.

Sur l’exercice 2017-2018, la compagnie avait dégagé un bénéfice net de 762 millions de dollars.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ces trois grandes compagnies aériennes asiatiques encore à la peine

Ces trois grandes compagnies aériennes asiatiques encore à la peine

1787 vues
18 octobre 2019 0

Si nous sommes restés concentrés sur les récentes faillites de XL Airways et Aigle...

Pourquoi les professionnels du tourisme au Sénégal tentent d’éviter le pire

Pourquoi les professionnels du tourisme au Sénégal tentent d’éviter le pire

1585 vues
17 octobre 2019 0

Le ministre de l’intérieur et le ministre du tourisme du Sénégal jouent sur différentes...

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

4113 vues
16 octobre 2019 1

On s’étonnait de ne pas avoir de commentaires officiels de la part de Nicolas...