El Al et la sécurité à tout prix


EL AL reste l’une des rares compagnies aériennes à embarquer des agents de sécurité dans leurs avions. C’est le prix à payer afin d’assurer à ses passagers un niveau de sécurité toujours inégalé dans le monde. Mais alors qu’Israël est desservi par de très nombreuses compagnies, la compagnie nationale a encore du mal à suivre !

Incognito tout là-haut

Du fait de la menace terroriste, EL AL a mis en œuvre, bien avant les attentats du 11 septembre 2001, des mesures draconiennes de sécurité à l’embarquement mais également pendant le vol.

Il y a par exemple, au moins deux agents de sécurité qui voyagent incognito sur chaque vol. Par ailleurs, les appareils de la compagnie sont équipés
d’un plancher renforcé afin d’améliorer leur résistance face à d’éventuelles bombes en soute.

L’accès au cockpit des appareils d’El Al est protégé par un sas composé de deux portes. Les avions de la compagnie ont également été équipés de systèmes anti-missiles.

Des vols annulés suite à un manque de sécurité

Une grave pénurie de personnel de sécurité oblige les compagnies aériennes israéliennes à annuler plusieurs vols internationaux.

La compagnie aérienne Sundor, qui appartient à EL AL, a annoncé qu’elle devait annuler trois axes (dont un vers la Corse, un autre sur Ibiza) et Israir prévoirait d’annuler des vols vers Haïfa et Paphos pour l’été 2018.

Hamodia.com, un important organe de presse basé à Jérusalem, précisait déjà qu’une grave pénurie de personnels de sécurité avait conduit à l’annulation d’environ 500 vols en provenance d’Israël entre Avril et Octobre 2017.

Une situation très tendue pour les compagnies israéliennes

On pouvait lire sur le site d’information www.haaretz.com, « La situation dans laquelle les compagnies aériennes israéliennes se retrouvent est tout simplement fou », a déclaré le PDG Israir Uri Sirkis.

« Le ministère des Transports ouvre le ciel aux transporteurs étrangers, le ministère du Tourisme et l’Association Hôtels Israël donnent des incitations aux compagnies aériennes étrangères à voler vers Israël. Mais le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Défense fragilisent les compagnies aériennes israéliennes en raison de désaccords entre eux. Si quelqu’un ne fait pas quelque chose rapidement, les dégâts seront dévastateurs ».

Un accord « opensky » et des subventions

Le ministère du Tourisme estime que le nombre de touristes qui visitent Eilat dans le cadre de sa campagne d’hiver qui se poursuivra officiellement jusqu’en Avril, atteindra 130 000, contre 77 000 l’année précédente.

Il faut dire que le ministère du Tourisme offre des subventions financières aux compagnies aériennes. Celles-ci ont déclenché une augmentation du nombre de vols hebdomadaires cet hiver.

Le nombre de vols sur Eilat est passé de 4 à 40-50 au cours des trois dernières années.

Des subventions différentes à Eilat et à Tel Aviv

Les compagnies aériennes étrangères qui opèrent des vols directs vers l’aéroport Ben Gourion obtiennent des subventions allant jusqu’à 250 000 € par an pour un vol hebdomadaire. Les subventions à Eilat sont différentes et seraient déterminées selon le nombre de billets vendus effectivement.
C’est donc un vrai succès pour le tourisme mais les compagnies aériennes israéliennes ont encore des difficultés à suivre pour le moment compte tenu
des contraintes sécuritaires.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous !

Bonnes vacances à tous !

1684 vues
15 juillet 2019 0

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

2382 vues
12 juillet 2019 0

On pourrait croire que les touristes seraient effrayés par l’éruption d’un volcan ou un...

Départs de dernière minute : il reste encore des places en Tunisie

Départs de dernière minute : il reste encore des places en Tunisie

2148 vues
11 juillet 2019 0

Selon les professionnels de la distribution des voyages, notamment sur internet, les réservations traitées...