Eductour : Trois nuits magiques à ST Petersbourg avec Amslav


Après Budapest, Prague, Varsovie ou l’Azerbaïdjan, c’est la sublime Saint Petersbourg qu’Amslav a fait découvrir le week-end dernier à 10 conseillers en voyages

Fidèle à sa stratégie de proximité, le tour opérateur spécialiste de l’Europe Centrale et des pays de l’Est souhaite toujours faire « toucher du doigt » aux acteurs de la distribution, la richesse de l’offre touristique des Pays baltes, de l’Europe Centrale ou des pays de l’ex-Urss, entre autres.
 » Il est plus facile de parler d’une destination que l’on connaît. On peut faire passer une belle palette de sentiments à son client » indique Blandine Vignals, directrice commerciale d’Amslav et accompagnatrice du groupe.

Après un vol sans histoire avec Air France (3h depuis Paris CDG), c’est une sublime cité (la plus grande ville de Russie) qu’a pu apprécier le groupe.
Fondée en 1703 par le tsar Pierre le Grand, Saint Pétersbourg regorge toujours de monuments historiques fabuleux s’étalant du 18ème siècle à la période soviétique (ou la ville fut rebaptisée Léningrad).

Saint-Pétersbourg a d’ailleurs été le principal centre intellectuel, scientifique et politique du pays. Au XIXe siècle, la ville devient même le principal port commercial et militaire de la Russie ainsi que le deuxième centre industriel du pays, après Moscou. C’est d’ailleurs à Saint-Pétersbourg qu’éclata la Révolution russe de 1917.

Logés confortablement à l’hôtel Ambassador 4* (www.ambassador-hotel.ru), les invités d’Amslav ont pu se régaler en visitant le célèbre musée de l’Hermitage, le palais de Nikolaevsky, le palais de l’impératrice Catherine (palais Pouchkine) et se promener au milieu des habitants sur la Perspective Nevsky , tant admirée par l’écrivain Nicolas Gogol.

Beaucoup de temps forts lors de cet éductour : Outre la visite d’hôtels, présents dans la brochure Amslav (Moskva 3*, Marriott Pushkin 4*, Ibis 3*, Park Inn Nevsky 4*, Oktyabrskaya 4*), la dégustation de trois vodkas différentes dans le musée de la vodka (la soirée se terminant en chansons, on a même entendu du Calogéro !), un spectacle de cosaques, des chants slaves profonds ou un dîner privatif (exceptionnel) dans le palais de Polovstev servi par du personnel en perruque XVIII ème ont été quelques uns des moments forts passés dans une ambiance chaleureuse et très professionnelle.

« Au delà de cette opération qui s’inscrit  complètement dans le cadre des actions à destination de nos partenaires privilégiés, cet Eductour a été l’opportunité pour les agents de voyages d’améliorer leur expertise dans leur préconisations » ajoute Blandine Vignals.
« Le seul regret, c’est que c’est toujours trop court !  » conclut Marie Muscat, du réseau Jancarthier à Paris.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

1765 vues
28 mai 2020 3

Dans un secteur du tourisme complexe, très concurrentiel et impacté par des crises exogènes...

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

14586 vues
26 mai 2020 3

La faillite de Thomas Cook restera l’un des plus grands traumatismes de la profession...

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

2481 vues
19 mai 2020 0

Le Cercle des Indépendants du Voyage (Cediv) est prêt à lancer des produits touristiques...