eDreams Odigeo entre Chiens et Loups


Il y a plusieurs semaines, les deux sociétés financières qui sont au capital d’eDreams Odigeo avaient indiqué vouloir sortir. Aujourd’hui changement de discours, on ne veut plus vendre et pour des raisons qui sont franchement un peu difficiles à croire ….

La transformation proposée par les éventuels investisseurs ne plaisait pas

Selon le communiqué de presse : « L’agence en ligne basée à Barcelone a suscité l’intérêt de plusieurs sociétés de capital-investissement. Mais les investisseurs potentiels avaient attribué un profil de risque à la transformation qui ne correspondait pas à l’opinion du conseil d’administration. » Plusieurs médias ont publié ce communiqué sans réagir !

Les sociétés de capital-investissement qui vendent ne font pas dans la sensiblerie

Les sociétés financières Permira (29,5 %) et Ardian (17,2 %) ne sont pas des sociétés philanthropiques. Si une plus-value intéressante avait été proposée ; on peut croire logiquement qu’elles se seraient retirées sans donner un avis sur la stratégie future. On nous prend vraiment pour des ignares.

Edreams Odigeo se remet donc au travail 

Philip Wolf, Président du Conseil d’Administration de la société a déclaré « Le Conseil s’est mis d’accord pour qu’eDreams Odigeo capitalise sur son orientation stratégique renouvelée, sa réussite opérationnelle et sa position financière renforcée. Le Conseil a confiance en l’équipe de direction pour continuer à exécuter avec succès la stratégie, pour viser une croissance durable et maximiser la création de valeur au profit de tous ses actionnaires. »

eDreams Odigeo sous une seule enseigne ?

Le communiqué de presse fait apparaître plusieurs axes dont certains peuvent être analysés. La société indique vouloir offrir « une gamme intéressante de produits et de services innovants sous une seule enseigne ». Il est vrai qu’eDreams Odigeo, c’est la farandole des enseignes avec Go Voyages, Opodo, eDreams, Travelink…
« EDreams Odigeo fonde son avenir sur deux initiatives : la diversification des revenus et la modification de l’affichage des prix »

Un étudiant en commerce ou en tourisme aurait pu nous sortir cette promesse. L’avenir et le rêve de toutes les agences de voyages en ligne ou non est de faire moins de billetterie et proposer des produits à plus fortes marges. On reste donc attentif à la façon dont va procéder la direction. Pour la modification de l’affichage des prix, les procédures juridiques imposent à toutes les agences en ligne plus de transparence sur le prix que doit payer le client. Ce n’est pas nouveau !

La seule formule sensée concerne le mobile

Il est évident que la progression des ventes via le smartphone ou la tablette est en croissance forte partout dans le monde. eDreams Odigeo a sûrement raison de prévoir la transition vers les plateformes mobiles.

Le cours de bourse en chute

Les petits actionnaires espéraient retrouver le cours de démarrage qui était supérieur à 10 euros. Le cours était à 2,41 euros le 13 octobre 2017. Il était monté progressivement suite à l’annonce de la vente jusqu’à 5,60 euros le 7 Mars 2018.
Son cours s’est cassé la figure à 3,85 euros le 15 Mars. Il est évident que les petits porteurs ne vont pas se précipiter demain pour acheter cette action (cotée à Madrid).

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vente de billets d’avion : Aerticket reprend son indépendance

Vente de billets d’avion : Aerticket reprend son indépendance


8 octobre 2021 0

Champion européen de la vente de billets d’avions BtoB et présent dans 11 pays,...

Hier le tourisme spatial a véritablement commencé

Hier le tourisme spatial a véritablement commencé


16 septembre 2021 0

Quatre voyageurs spatiaux américains ont débuté hier mercredi 15 septembre leur périple en apesanteur...

Food Hotel Tech revient au Palais Acropolis de Nice

Food Hotel Tech revient au Palais Acropolis de Nice


10 septembre 2021 0

Food Hotel Tech à Nice revient à Nice au Palais Acropolis les 5 et...