Du rififi à Baltimore


Un couvre-feu d’une semaine a été décrété hier dans la ville américaine de Baltimore, suite aux protestations violentes après la mort d’un homme noir décédé en garde à vue.

Plus personne n’est ainsi autorisé à circuler dans les rues de 22h00 à 5h00 à partir d’hier jusqu’à mardi prochain .

Stephanie Rawlings-Blake, la maire de Baltimore a déclaré l’état d’urgence dans la ville et a averti que jusqu’à 5 000 soldats de la Garde nationale pourraient être déployés pour maintenir l’ordre après les émeutes, les incendies et les pillages qui ont éclaté quelques heures après l’enterrement hier de Freddie Gray, 25 ans, décédé après une semaine dans le coma.

Six officiers ont été suspendus après que les premiers éléments de l’enquête aient révèlé que les secours avaient été appelés très tard et que le transport de Freddie Gray se soit effectué sans ménagement dans le fourgon de police.

Le gouverneur du Maryland, Larry Hogan, a confirmé l’envoi de la police d’État à Baltimore la suite d’une demande d’assistance du département de police de la ville, faisant valoir leur « expérience dans le contrôle des foules« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous

Bonnes vacances à tous

2957 vues
15 juillet 2022 0

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Pourquoi Hong Kong doit autoriser les citoyens à voyager librement

Pourquoi Hong Kong doit autoriser les citoyens à voyager librement

3604 vues
13 juillet 2022 0

Hong Kong doit permettre aux employés du secteur financier de voyager librement pour conserver...

Tourisme aux USA : un milliard pour rénover les aéroports américains !

Tourisme aux USA : un milliard pour rénover les aéroports américains !

1538 vues
12 juillet 2022 0

La Federal Aviation Administration ( FAA ) des États-Unis devrait allouer près de 1...