Tout doux chez les Indous, avec National Tours


Chez National Tours, 2017 rime avec Inde. La destination a été choisie « Voyage de l’année », une proposition exceptionnelle devenue tradition depuis des lustres du TO basé à Rennes. Un groupe de journalistes est allé sur place tester l’offre.

« Notre voyage de l’année est toujours une formule inédite avec toutes options incluses et des moments rares, explique Thierry Houalard, Directeur de National Tours, intégré au groupe Salaün Holidays il y a juste dix ans. Les groupes sont limités à 30 personnes maxi pour une découverte de la destination sous un angle encore plus riche. »

Proposé à partir de 1 675€, ce périple de 15 jours à travers l’Inde du nord et en particulier le Rajasthan, mythique patrie des maharadjas, connait déjà un franc succès.

De quoi conforter la bonne santé du TO : +6 % en moyenne selon l’activité généraliste et les groupes. En perspective, un développement de la présence sur l’ensemble de l’Hexagone pour un Breton né en 1985 de la fusion de 7 autocaristes régionaux.

Depuis, l’avion et les partenariats avec des opérateurs locaux à travers la planète ont pris le pas.

Une vie de maharadjah

Alors quid de ce voyage de l’année ? Des sites incontournables et des rencontres rares avec la population.

Comment imaginer l’Inde sans un passage à Agra au Taj Mahal, fabuleux mausolée voulue pour son épouse adorée Arjumand Bânu Begam par l’empereur moghol Shâh Jahan en 1648 ?

Un joyau de marbre blanc qui au gré des heures et de la météo change de couleur. Avec à l’autre bout de la ville, son Fort Rouge où résida l’empereur pour ne pas quitter des yeux la résidence de sa femme défunte qu’il rejoindra dans la tombe.

Même les singes macaques semblent y tenir un respect de circonstance.
A quelques heures de bus confortable, voici Jaipur, capitale de l’état, et son incroyable Fort d’Amber rejoint à dos d’éléphant et quitté en jeep au milieu d’un imbroglio improbable de véhicules après une visite époustouflante.

Le voyage de National Tours amène alors à passer une nuit dans un des majestueux palais de maharadjah, au personnel haut en couleurs et aux chambres immenses invitant aux contes des mille-et-une vies.

Au plus près de la population locale, le TO a engagé avec son partenaire local Ker India une démarche éco responsable auprès d’une école communale de Achrol.

Une centaine d’enfants y bénéficie de conditions d’enseignement optimum au grand plaisir de leurs parents et surtout des mères toujours promptes à entonner des chants pour accueillir les visiteurs français bienfaiteurs via une contribution du billet de voyage comme l’a voulu le TO.

L’inde, pays immense aux cultures métissées, ne se découvre peut-être pas en un seul voyage mais National Tours en a bien établi les bases.

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et Coronavirus en Chine : la Quotidienne fait le point

Tourisme et Coronavirus en Chine : la Quotidienne fait le point

1283 vues
28 janvier 2020 0

Le 31 décembre 2019 plusieurs cas de pneumonie d’origine virale ont été constaté à...

Delta Air Lines en grande forme vise toujours Alitalia

Delta Air Lines en grande forme vise toujours Alitalia

1308 vues
27 janvier 2020 0

La compagnie aérienne américaine Delta Air Lines offre sûrement l’une des meilleures années de...

Un tourisme balayé en Espagne

Un tourisme balayé en Espagne

1562 vues
24 janvier 2020 0

Si des inondations ont eu lieu dans le sud-ouest de la France, après la...