Dormir allongé dans un avion en éco n’est désormais plus une histoire à dormir debout


Du fait de leur situation « Down Under » les néo-zélandais se sont vite adaptés pour mieux voyager en vols long-courriers. Dans un premier temps, ils ont rapidement appris à utiliser la mélatonine de synthèse pour minimiser les effets du décalage horaire. Aujourd’hui, Air New Zealand innove et imagine de pouvoir dormir allongé en classe économique. Et oui.

Fini les torticolis, les coups de pied des enfants assis derrière vous ou la bataille avec votre voisin de siège pour la conquête de l’accoudoir central. Enfin, pendant votre sommeil.

L’annonce de la mise en place au début de l’année 2024 de « skynest » des couchettes superposées dont le développement a pris cinq ans de recherches.
Une première mondiale. Qui sera mise en place sur les Boeing 78769, le bien nommé « Dreamliner. » Une avancée réelle.

Le concept comprend deux rangées de trois lits superposés.
Donc six couchettes permettant d’être complètement allongé. Les voyageurs disposeront d’oreillers refroidissant et de dispositifs de ventilation spécifiques.

Le montant du suppléments pour pouvoir accéder à ce service n’est pas encore connu.
Elles seront installées sur le vol direct Auckland New York. Soit 17 heures de vol non-stop.

L’originalité du système est que les lits seront utilisables par séquences de 4 heures.

La politique du « lit chaud » Air New Zealand précise avoir effectué des recherches sur les cycles du sommeil. Sachant qu’un cycle complet varie en 90 et 120 minutes.

Les deux premiers cycles contiennent un sommeil profond et lent (stade N.3 et N.2) qui permettent la meilleure récupération possible. Telle est la théorie.

Au bout de 4 heures, les cellules seront nettoyées et la literie changée entre deux occupations en 30 minutes.

Ce qui devrait permettre 3 rotations complètes au minimum.

Reste un impondérable. Les passagers de classe économique recherchent avant tout le meilleur prix possible (comprendre le plus bas.)

Sauteront ils le pas pour dormir 4 heures. Cela reste à voir. C’est en tout cas le pari pris par Air New Zealand.

En fait la seule question concernant ce challenge est le ratio entre les fauteuils perdus pour installer les couchettes et les gains occasionnés par leur fréquentation.

François Teyssier





    1 commentaire pour “Dormir allongé dans un avion en éco n’est désormais plus une histoire à dormir debout

    1. bonjour ce serait bien que l on puisse dormir dans mes avions car infernal de rester 7heures assis pour aller par exemple au Canada où est le progrès en 2023 de ce côté là on se le demande car a partir d un certainâge l il y as les douleurs n oublions pas

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

LOT Polish Airlines va relier à nouveau Lyon à Varsovie

LOT Polish Airlines va relier à nouveau Lyon à Varsovie

2198 vues
11 juillet 2024 0

LOT Polish Airlines, la compagnie aérienne nationale polonaise, relance son vol régulier de Lyon...

Pourquoi Boeing a finalement plaidé Coupable

Pourquoi Boeing a finalement plaidé Coupable

2927 vues
9 juillet 2024 0

Boeing a accepté de plaider coupable d’une accusation de complot de fraude criminelle pour...

Brèves du ciel : Ita Airways, Air France, Avianca, Korean Air, Norwegian, Air Caraïbes, etc.

Brèves du ciel : Ita Airways, Air France, Avianca, Korean Air, Norwegian, Air Caraïbes, etc.

3233 vues
8 juillet 2024 0

La demande de voyages à Paris pendant les Jeux Olympiques est en forte baisse....