Des seniors qui grandissent mieux avec le web


Selon une étude suisse publiée dimanche, le nombre de seniors connectés a fortement augmenté depuis cinq ans. Les plus de 65 ans qui utilisent Internet ont ainsi fortement augmenté (+47%) entre 2010 et 2015 avec une  proportion passée de 38 % à 56 %, contre une progression de 84 % à 88 % pour l’ensemble de la population. Les  seniors connectés se sentent, disent ils, socialement mieux acceptés.

La majorité des seniors interrogés (1037 personnes de plus de 65 ans) pensent également qu’Internet les aidera à rester plus longtemps indépendants.

Un tiers des personnes connectés affirment possèder un smartphone ou une tablette.

L’étude de Pro Senectute, cofinancée par Swisscable, montre que les retraités qui n’utilisent pas Internet et les nouvelles technologies sont davantage coupés des informations et des services. Plus de la moitié de ceux qui n’utilisent pas Internet sollicitent l’aide de leur partenaire, petits-enfants, enfants et amis.

« 15 % des seniors non encore connectés expriment l’intention de le faire à l’avenir« , relève Beatrice Fink, membre de la direction de Pro Senectute qui indique que parmi ces 15 %, « les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes« .

Alors que le taux des personnes âgées de 65 à 69 ans qui utilisent Internet (79 %) est presque le même que celui de l’ensemble de la population, le nombre d’utilisateurs chute nettement à partir de 70 ans. Il est de 66 % pour les 70-74 ans, 50 % pour les 75-79 ans, 38 % pour les 80-84 ans et seulement 13 % pour les plus de 85 ans.

L’application la plus utilisée par les aînés est sans surprise la rédaction de courriels, suivie de la consultation d’horaires et de la recherche d’informations en général. Les applications sont de préférence consultées sur le PC, les terminaux mobiles étant utilisés en complément.

La proportion de personnes de plus de 65 ans possédant un téléphone portable a aussi fortement augmenté ces dernières années, précise de plus l’étude, passant de 56 % en 2010 à 93 % en 2014.

Grâce aux tablettes et aux smartphones, ils peuvent chercher de l’aide plus rapidement et de manière plus ciblée. Les courriels et la téléphonie par Internet contribuent aussi renforcer le sentiment de sécurité des seniors et à maintenir le lien social, même sur de grandes distances.

L’étude conclut que l’accès aux informations transmises par les autorités ou relevant du domaine de la prévention risque de devenir toujours plus difficile pour les retraités qui n’utilisent pas Internet. Des cours visant à faciliter la maîtrise de cet outil sont donc plus que jamais indispensables.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Cathay Pacific passe clairement dans le rouge

Cathay Pacific passe clairement dans le rouge

1085 vues
23 octobre 2020 0

La compagnie aérienne Cathay Pacific Airways de Hong Kong va supprimer environ 6 000...

La covid-19, cette microscopique tueuse de tourisme

La covid-19, cette microscopique tueuse de tourisme

1752 vues
22 octobre 2020 0

Déjà plus d’un million de morts dans le monde dont plus de 30 000...

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

1896 vues
21 octobre 2020 1

L’histoire de cette compagnie est pour le moins compliquée. Il faudrait la plume d’un...