Des rencontres du tourisme sur la Côte d’Azur post-attentats 


Prévues de longue date, annulée une première fois en octobre après les inondations qui ont durement touchées le secteur Antibes-Cannes, les premières rencontres du tourisme de la Côte d’Azur à Antibes ne pouvaient se départir d’une atmosphère d’inquiétude après les récents attentats parisiens.

Premier constat, même si la Côte d’Azur avec 11 millions de visiteurs reste une destination privilégiée dans l’hexagone, elle doit revoir son offre et s’adapter à la nouvelle demande.  Avec comme premier élément indispensable à activer, les fameux réseaux sociaux qui peuvent faire ou défaire une réputation.

Le CRT Riviera Côte d’Azur se sert ainsi depuis 2009 des principaux canaux (Facebook, Twitter, Google + et le chinois SinaWeibo). Inévitable car après un séjour, le visiteur n’hésite plus à communiquer sur sa déception ou sa satisfaction. Et cet avis compte parfois plus que les plus agressives campagnes de communication institutionnelles.

Il faut également mieux prospecter les marchés émergents, la Chine bien sûr mais pas seulement car l’Inde ou l’Australie sont aussi potentiellement intéressants pour demain. Par exemple, l’Australie est plus facilement accessible depuis la Côte d’Azur depuis la mise en service par Emirates, qui dessert quotidiennement Nice-Dubaï, d’une nouvelle ligne entre Dubaï et Sydney.

Le Sport au sens large est également un atout que la Côte d’Azur peut utiliser un peu plus grâce à un territoire où se juxtapose dans un mouchoir de poche mer et montagne.

Ainsi, Olivier de Nicola, nouveau Pdg de Contrastes Voyages à Nice (Créateur du Trail de la Muraille de Chine), en est parfaitement convaincu et il a tenu à le signaler : « La demande pour un tel produit sur la Côte d’Azur est forte ».

La qualité de l’accueil doit être sensiblement améliorée comme d’ailleurs partout en France. La notion de service doit devenir l’élément essentiel de la destination depuis l’accueil à l’aéroport à l’hôtel, au restaurant, au transport ou dans les commerces…. .

La culture au sens large est un gisement d’attractivité grâce à l’impressionnant patrimoine muséographique et aux nombreux événements tout au long de l’année. Un fait qui n’est pas assez exploité.

D’ailleurs pour David Lisnard, nouveau président du CRT Côte d’azur le couple « Culture Sport «  doit servir à bâtir une nouvelle image de la Côte d’Azur loin des clichés traditionnels (palace, casino, plage) largement dépassés aujourd’hui.

Une récente étude montre d’ailleurs qu’un visiteur sur cinq sur la Côte d’Azur pratique un sport. Beaucoup de pistes à travailler pour rendre plus sexy la destination alors que la France au sens large reste malgré tout l’un des plus grands spots touristiques au monde.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme : la Thaïlande devrait bientôt faire son come back

Tourisme : la Thaïlande devrait bientôt faire son come back

2137 vues
8 mars 2021 0

La Thaïlande se rapproche de la réouverture de ses frontières internationales avec le lancement...

Le train de Nuit fait son retour entre Paris et Nice

Le train de Nuit fait son retour entre Paris et Nice

1267 vues
8 mars 2021 0

Le train, « version nuit » retrouvera les quais de la gare de Nice...

Tourisme, vente de voyages : Obtenir une garantie financière, une solution facile existe

Tourisme, vente de voyages : Obtenir une garantie financière, une solution facile existe

2134 vues
4 mars 2021 4

A l’intérieur des instances nationales du tourisme, nos fonctions nous amènent à être régulièrement...