Des Kappa clubs bien en face de l’objectif


La production Kappa club a largement évolué depuis sa remise sur le marché par le tour opérateur Boomerang Voyages en 2012.
Les dirigeants de NG Travel, le propriétaire de Boomerang, ont ainsi redonné ses lettres de noblesses à une marque que n’ont probablement pas connu les nouvelles générations d’agents de voyages.

« Le concept Kappa Club a pour credo de faire vivre les vacances au club autrement » expliquait hier lors de sa conférence de presse Olivier Kervella, le président de NG Travel.

Et force est de constater qu’avec une progression de 31 % en CA sur la partie balnéaire, tirée en grande partie par les 13 Kappa clubs, son positionnement clairement affirmé en 2012 (avec à l’époque le 1er Kappa club à Maurice) a rencontré le succès en 2015.

« Le produit est la réponse idoine aux besoins actuels des vacances en tribu, en famille ou entre amis » explique Philippe Sangouard, le directeur commercial du groupe.

« Nous adaptons le produit à son environnement et faisons de nos clubs des espaces à vivre, sans contraintes et sans industrialisation » complète Victor Magalhaes, le directeur des Kappa Clubs.

Dans le sillage des grandes locomotives du concept de club de vacances, les Kappa club ont ainsi réussi à tirer leur épingle du jeu avec une stratégie simple mais terriblement efficace: « Nous sommes dans une logique de valeur, poursuit Olivier de Kervella, qui compte sur les agences de voyages pour asseoir sa croissance.

Aujourd’hui, 55.000 clients ont profité des Kappa Clubs (+120 %) pour un CA de 58 M€ (+104 %) et olivier Kervella ne cache pas ses ambitions, lui qui vise les 100 Millions d’euros, avec 30 kappa clubs programmés, à l’horizon 2018.

Pour cela, il compte capitaliser sur ses fondamentaux, à savoir des établissements 5 étoiles, quasiment toujours situés en 1ère ligne, des animateurs salariés de la marque et formés à ses méthodes, des programmes spécifiques pour faire participer les clients non seulement à la vie du club mais également à la rencontre des populations alentour et une grande part de technologie (le wifi est gratuit sur tous les kappa clubs) avec, évidement, un grand soin apporté au confort et à la gastronomie.

Alliée à une stratégie multicanale (Kappa club est référencé par tous les réseaux d’agences excepté Thomas Cook) et l’accès aux stocks aériens du groupe NG Travel (100 000 sièges en 2015 et une nouvelle politique de départs régionaux), la marque va se développer principalement en B2B et pourra compter sur sa technologie Airfox (le scan de nuit de tous les tarifs aériens low cost pour recréer des packages attractifs).

Côté produits, Bali, la République dominicaine, le Mexique ainsi que le Panama et Marrakech offrent des Kappa clubs nouveaux ou rénovés qui devraient satisfaire les clients les plus exigeants.

NG Travel prévoit également de lancer prochainement des Kappa clubs à Thessalonique et en Sardaigne où il reprendrait le flambeau du Mata village.

PR

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Marriott lance ses hôtels Moxy à Dubaï

Pourquoi Marriott lance ses hôtels Moxy à Dubaï

1058 vues
20 novembre 2020 0

Marriott International vient de signer un accord avec Ingenious Holding pour lancer la marque...

Messi, le sauveur de l’hôtellerie ?

Messi, le sauveur de l’hôtellerie ?

1190 vues
18 novembre 2020 0

MIM Hotels, la chaîne hôtelière du footballeur argentin Lionel Messi gérée par le Majestic...

Le Negresco touché en plein coeur

Le Negresco touché en plein coeur

1854 vues
4 novembre 2020 1

Le mythique hôtel Negresco, sur la Promenade des Anglais à Nice, a décidé de...