Des inondations records pénalisent le tourisme intérieur en Chine


Des inondations record étaient attendues dans certaines parties du sud de la Chine aujourd’hui, alors que de fortes pluies ont poussé les niveaux d’eau dans le delta de la rivière des Perles à leur plus haut niveau depuis près d’un siècle.

Des centaines de milliers de personnes ont été évacuées des parties les plus touchées de la région, qui comprend la province du Guangdong, un centre de fabrication et de logistique qui abrite la capitale technologique chinoise Shenzhen.

Le ministère chinois des ressources en eau a placé mercredi dernier son alerte d’inondation la plus élevée sur le bassin de la rivière des Perles, affirmant que les niveaux d’eau à un endroit « ont dépassé les records historiques » et que la capitale provinciale Guangzhou serait touchée.

Des images de la ville de Shaoguan, au nord de Guangzhou, ont montré mercredi des habitants traversant des routes principales inondées, alors que l’eau dans certaines zones atteignait le sommet des voitures.

Le delta bas de la rivière des Perles abrite les puissances économiques de Guangzhou et de Shenzhen, ainsi que plusieurs villes plus petites mais densément peuplées avec d’importantes industries manufacturières et autres.

Les autorités provinciales de gestion des urgences ont déclaré plus tôt cette semaine que les pertes économiques directes étaient estimées à 1,7 milliard de yuans (253 millions de dollars).

Sous le niveau d’alerte le plus élevé, les zones à risque du Guangdong ont reçu l’ordre de prendre toutes les mesures nécessaires, notamment la suspension des travaux dans les usines et la fermeture des écoles pour minimiser les dommages.

D’autres régions du sud de la Chine, notamment la province côtière du Fujian et le Guangxi, ont également été touchées par des pluies record ce mois-ci, forçant des centaines de milliers de personnes à évacuer.

Les inondations estivales sont courantes dans certaines parties de la Chine, mais elles sont devenues plus extrêmes ces dernières années en raison du changement climatique.

Jusqu’à présent, les autorités chinoises n’ont pas directement lié les inondations extrêmes de cette année au changement climatique. Certains médias locaux l’ont qualifiée d’inondations « du siècle« , rapportant que les niveaux d’eau ont dépassé le plus haut enregistré en 1931 et se rapprochent des pires inondations de la région en 1915.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un joyau de plus à Oman

Un joyau de plus à Oman

1075 vues
1 juillet 2022 0

Jumeirah Group, la société hôtelière de luxe de renommée mondiale et membre de Dubai...

Les Etats Unis s’attendent à une nette baisse des voyages

Les Etats Unis s’attendent à une nette baisse des voyages

1253 vues
29 juin 2022 0

Quelques jours après que les États-Unis aient abrogé leur exigence de test Covid-19 pour...

Tourisme en Afrique noire : Le potentiel de l’ Ouganda mis en avant

Tourisme en Afrique noire : Le potentiel de l’ Ouganda mis en avant

1322 vues
28 juin 2022 0

L’Office ougandais du tourisme, en partenariat avec le haut-commissariat ougandais à Kigali, a présenté...