Des billets d’avions gratuits pour relancer le tourisme à Hong Kong


Il y a déjà quelques semaines à peine, Hong Kong – contrainte d’adhérer à la politique stricte « Zéro Covid » imposée par la Chine continentale – a finalement annulé certaines de ses restrictions de voyage de l’ère Covid. Et trouvé une solution originale pour relancer son tourisme.

La Région administrative spéciale (RAS) a notamment éliminé son exigence de quarantaine de longue date pour les visiteurs internationaux et a déclassé ses exigences de test avant le voyage de tests PCR négatifs à des tests antigéniques rapides négatifs. Cependant, les voyageurs sont toujours tenus de passer des tests PCR post-arrivée les jours 2, 4 et 6 de leur visite, et de passer un test antigénique rapide tous les jours de la première semaine suivant leur arrivée.

Désormais la ville, importante plaque tournante du tourisme et du transport aérien en Asie avant la pandémie, tente à nouveau d’attirer des visiteurs extérieurs, même s’il semble que les compagnies aériennes aient du mal à reconstruire leurs horaires de vols vers et depuis la destination.

Au cours des huit premiers mois de 2022, Hong Kong n’a ainsi enregistré que 184 000 arrivées étrangères, une baisse monumentale par rapport au nombre de visiteurs pré-pandémiques – 56 millions d’arrivées de touristes en 2019.

Cherchant à remédier à la situation, l’autorité aéroportuaire de Hong Kong prévoit de donner gratuitement 500 000 billets d’avion, d’une valeur de 2 milliards de dollars de Hong Kong (254,8 millions de dollars) .

« L’autorité aéroportuaire finalisera l’arrangement avec les compagnies aériennes.

Une fois que le gouvernement aura annoncé qu’il supprimera toutes les restrictions de Covid-19 pour les voyageurs entrants, nous déploierons nos campagnes publicitaires pour ces billets d’avion gratuits« , a déclaré Dane Cheng, directeur exécutif de l’Office du tourisme de Hong Kong.

Dane Cheng a expliqué que les billets gratuits avaient été achetés pour soutenir les compagnies aériennes de Hong Kong au milieu de la crise du Covid-19 et que l’autorité aéroportuaire les distribuera aux voyageurs entrants et sortants en 2023.

Virgin Atlantic jette l’éponge

Hier, Virgin Atlantic, propriété du milliardaire britannique Richard Branson, a déclaré qu’elle cesserait d’opérer à Hong Kong, en raison de problèmes liés à l’invasion en cours de l’Ukraine par la Russie.

Après avoir maintenu une présence dans la plaque tournante de l’aviation asiatique pendant trois décennies, la compagnie aérienne a annoncé qu’elle fermerait son bureau de Hong Kong et cesserait complètement de voler entre la RAS (Région administrative spéciale) et Londres Heathrow. Il avait en fait déjà interrompu les vols vers Hong Kong en décembre 2021.

« Des complexités opérationnelles importantes dues à la fermeture en cours de l’espace aérien russe ont contribué à la décision commerciale de ne pas reprendre les vols en mars 2023 comme prévu« , a déclaré le transporteur basé au Royaume-Uni.

« Nous sommes vraiment désolés de la déception causée à nos fidèles clients sur cette route et toute personne réservée pour voyager à partir de mars 2023 se verra offrir un remboursement, un bon ou la possibilité de réserver à nouveau sur une autre route Virgin Atlantic« , a ajouté la compagnie aérienne.

Virgin Atlantic n’est pas la seule victime de l’aviation commerciale de la guerre russo-ukrainienne. Plusieurs compagnies aériennes ont décidé de suspendre certaines routes ou d’emprunter des routes alternatives plus longues pour éviter d’entrer dans l’espace aérien russe et ukrainien.

Prudence Lai, analyste senior au cabinet d’études de marché Euromonitor International, a déclaré qu’elle pensait que l’offre de billets gratuits pour les vols à destination et en provenance de Hong Kong contribuerait à accélérer la reconstruction de la position de la ville en tant que destination de voyage recherchée.

« Le statut pré-Covid de Hong Kong représente le potentiel de marché d’une reprise complète« , a-t-elle déclaré.

« Cependant, cela dépend fortement du moment où les touristes chinois continentaux reviendront, car la Chine continentale contribue à plus de la moitié des arrivées entrantes et des recettes de voyage à Hong Kong« , a-t-elle ajouté.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Salt Lake city s’appuie sur Delta Airlines pour booster son tourisme

Salt Lake city s’appuie sur Delta Airlines pour booster son tourisme


31 janvier 2023 0

Delta Air Lines et Salt Lake City ont finalisé un nouveau contrat de location,...

Les Antilles avec Air France

Les Antilles avec Air France


25 janvier 2023 0

Air France poursuit le développement de son Réseau Régional Caraïbes (RRC), trait d’union entre...

Les touristes chinois de retour en Thaïlande pour la première fois en 3 ans

Les touristes chinois de retour en Thaïlande pour la première fois en 3 ans


23 janvier 2023 0

Arpentant les plages de sable blanc et dégustant du riz gluant à la mangue...