Dernière ligne droite pour Tap Air Portugal


Le gouvernement portugais a chargé la holding publique Parpublica de choisir deux évaluateurs indépendants pour évaluer la compagnie aérienne TAP avant sa privatisation, qui pourrait débuter en juillet prochain, a annoncé jeudi dernier le ministre des Finances, Fernando Medina.

« Ces deux évaluations indépendantes sont obligatoires avant de commencer la privatisation. Nous espérons pouvoir approuver la privatisation avant l’été, vers juillet« , a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres portugais.

En outre, il a déclaré que le gouvernement cherche à préserver la « valeur intrinsèque de TAP, en tant qu’entreprise qui génère de la valeur à partir de son centre d’opérations à Lisbonne« , notant que la compagnie aérienne a enregistré des bénéfices en 2022, plus tôt que prévu dans son plan de restructuration.

Le Portugal a achevé le plan de sauvetage de sa compagnie nationale en décembre dernier après la dernière injection de 980 millions d’euros pour recapitaliser l’entreprise. Il s’agit de la dernière tranche du chèque de l’État prévu dans le plan de restructuration autorisé par l’Union européenne en 2021, dont la dotation totale s’élève à 3 200 millions d’euros.

Lufthansa et Air France-KLM sur les rangs

En principe, les principaux candidats à la reprise de la compagnie aérienne portugaise sont les compagnies européennes Lufthansa et Air France-KLM, groupes qui se sont disputés ces derniers mois pour l’acquisition de l’héritière d’Alitalia, ITA Airways.

En ce sens, le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, soulignait récemment que « le réseau TAP au Brésil nous paraît extrêmement puissant« .

Par ailleurs, le PDG d’IAG, Luis Gallego, a indiqué en février que la compagnie se concentrait sur l’acquisition de 100 % d’Air Europa, une opération encore soumise à l’approbation du Concours, mais qu’elle n’exclut pas d’autres opportunités qui pourrait renforcer le « hub » de Barajas , ses marques et ses compagnies aériennes.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone


14 juin 2024 0

Le PSC de Barcelone (Parti des socialistes de Catalogne), dirigé par Jaume Collboni, est...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes


13 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...

L’Albanie nouvelle place forte du tourisme en Europe ?

L’Albanie nouvelle place forte du tourisme en Europe ?


11 juin 2024 0

L’Albanie est devenue une destination de choix sur la scène mondiale. Avec le soutien...