Delta Airlines conforte sa belle position en France


Après le maintien sur l’année du vol Nice-New York, la compagnie américaine Delta Airlines grâce à sa joint-venture avec Air France-KLM lancera en mai prochain un vol sans escale entre Paris Charles de Gaulle et Raleigh-Durham en Caroline du Nord.

Deux actualités qui illustrent la montée en puissance d’une compagnie qui investit dans la qualité du service et ses infrastructures à New York (JF Kennedy et LaGuardia) où elle désormais le premier transporteur aérien.

 

Le vol Nice-New York, c’est une histoire ancienne entre la Baie des Anges et Big Apple.

Si Delta a démarré ses rotations en 1991 après avoir acquis les lignes transatlantiques exploitées par Panam, l’ancienne compagnie exploitait déjà cette liaison depuis le 2 décembre 1949.

« C’est aujourd’hui la ligne la plus profitable en terme de revenu par passager de l’Atlantique Nord durant l’été », souligne même Chuck Imhof, le Vice-Président pour les ventes  de Delta Airlines à New York qui précise qu’en 2014, la ligne a été empruntée par 90.000 passagers (deux millions de pax depuis 1991) dont 70 % d’américains alors que les français (30 %), grâce à ce vol, bénéficient ensuite d’une quarantaine de correspondances via New York vers des villes américaines.

« La bonne santé de la ligne doit également beaucoup au joint-venture avec Air France KLM et le partage des profits de cette ligne, confirme Béatrice de Rotalier, la directrice des ventes pour la France précisant toutefois que si l’été la clientèle est majoritairement touristique, la clientèle affaires représente près de 20 % sur l’année.

« Le vol est emprunté par des cadres des firmes américaines implantées sur la Côte d’Azur comme Cisco ou Ibm ».

Delta avait également ouvert dans les années quatre-vingt-dix une ligne Nice Atlanta hélas interrompue en raison du cours du dollar, des difficultés sur l’harmonisation des passeports et aussi à cause d’une restructuration du réseau mondial de Delta. La liaison Nice New York avait dû être ainsi suspendue de janvier à mars chaque année pour des raisons économiques.

Delta avait engagé de ce fait il y a quelques années un plan de redressement via de lourds investissements sur la flotte et les installations au sol.

JFK T4« Nous avons investi plus de 2 milliards de dollars depuis 2008 pour moderniser nos installations à New York dont la construction du Terminal 4 de l’aéroport JFK entièrement affecté à la compagnie, complète Chuck Imhof . Le terminal est ainsi doté depuis peu de nouveaux lecteurs pour les passeports pour fluidifier le parcours du passager et offre un magnifique salon doté de services de restauration et de douche pour la clientèle premium dont une terrasse extérieure avec vue impressionnante sur les pistes.

JFK T4 SkyDeck small« A JFK contrairement à La Guardia, nous transportons une clientèle internationale de type Premium, poursuit Chuck Imhof. Nous sommes devenus le plus grand transporteur aérien de l’Etat de New York avec 26,8 millions de passagers en 2014 devant notre principal concurrent American Airlines (18,3 millions de passagers sur NYC, ndlr).

Il rappelle aussi l’importance économique de la compagnie pour l’Etat de New York avec des retombées économiques estimées à 13 milliards de dollars et ses 10.000 salariés.

Prochaine étape pour Delta un investissement tout aussi conséquent (plusieurs centaine de millions) dans la rénovation de ses installations dans l’aéroport de La Guardia qui va être entièrement rénové par l’administration Port Authority pour un coût de 8 milliards de dollars.

Il faut dire que les installations qui datent de 1939, n’étaient plus conformes à l’image d’une cité en plein renouveau !

Delta Airlines-767-400Sur la France, la Joint-venture avec Air France KLM joue toujours favorablement et la compagnie a décidé de maintenir son vol Nice New York, assuré l’hiver à raison de 4 fréquences hebdomadaires puis en quotidien l’été. Delta propose ainsi un Boeing 767-400 de 245 places pour les vols jusqu’en décembre 2015 et un Boeing 767-300 de 210 places de janvier à mars 2016.

Cette ligne est d’ailleurs importante pour nombre d’événements importants comme le Festival de Cannes, dont Air France est le transporteur officiel, le Grand Prix de Monaco ou le Nice Jazz Festival.

C’est enfin une importante offre fret qui fait de Delta Airlines une compagnie qui compte pour l’aéroport quand elle achemine vers l’Amériques des produits comme les huiles essentielles ou les parfums de Grasse, très prisés outre atlantique.

Delta Airlines a acquis il y a quelques mois une participation dans China Eastern Airlines. Or cette dernière fait justement partie des candidats aériens asiatiques étudiant de près la possibilité d’ouvrir une ligne entre Nice et la Chine. La confrontation avec Delta à Nice pourrait donc contribuer à une prise de décision très attendue par les professionnels azuréens du tourisme.

La cabine affaires de Delta

Pour concurrencer l’offre des compagnies des Emirats ou asiatiques, Delta a adapté son offre avec une classe affaires doté d’équipements et services concurrentiels.

Les passagers qui empruntent Delta et notamment sur la ligne Nice New York bénéficient de l’offre de la cabine affaires Delta One avec sièges-lits totalement inclinables à 180 °, literie en vol Heavenly du groupe Westin Hotels & Resorts et des repas à bord avec des menus en cinq services élaborés par des chefs, accompagnés de vins sélectionnés par le maître sommelier Andrea Robinson.

A cela s’ajoute un personnel parlant français l’un des points forts du service mais aussi conséquence de la joint-venture Delta-Air France KLM.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vues d’en haut : Air Nostrum, South African Express, Qatar Airways, Air Europa, Aer Lingus, etc.

Vues d’en haut : Air Nostrum, South African Express, Qatar Airways, Air Europa, Aer Lingus, etc.

1609 vues
30 mars 2020 0

South African Airways a fait atterrir tous ses appareils et a suspendu toutes ses...

USA : vers une fermeture quasi totale de l’espace aérien ?

USA : vers une fermeture quasi totale de l’espace aérien ?

1636 vues
26 mars 2020 0

Les principales compagnies aériennes américaines élaborent en ce moment des plans en vue d’une...

Iberia, British airways et le groupe IAG bientôt au bout du bout

Iberia, British airways et le groupe IAG bientôt au bout du bout

5683 vues
24 mars 2020 1

La crise du coronavirus n’en finit pas de faire des dégâts. Le gouvernement du...