De la nécessité pour les régions d’organiser des évènements


Rn2D, Réseau National des Destinations Départementales, a organisé, les 3 et 4 octobre 2013, un séminaire interne portant sur les évènements et le tourisme.

Sportifs, culturels ou économiques, les évènements ont des répercussions économiques directes sur les territoires et sont un important vecteur d’image et de cohésion sociale. Ces deux jours ont ainsi permis aux Agences de Développement Touristique et aux Comités Départementaux du Tourisme de partager leurs expériences et échanger sur l’impact des évènements sur un territoire.

Christian Mantei, Directeur d’Atout France a également partagé sa connaissance et son expérience sur l’organisation et les retours sur investissement de tels évènements pour les collectivités et le pays.

Les évènements permettent aussi aux départements de concevoir et développer de nouvelles infrastructures, qu’elles soient architecturales ou d’aménagement du territoire, mais aussi d’anticiper la pérennité de ces investissements.

L’impact d’un évènement pour le territoire est donc triple puisqu’il agit avant, pendant et après la tenue de l’événement.

La Savoie en est un bon exemple avec l’accueil des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 et de nombreux championnats du monde depuis (ski, handball, canoé kayak, aviron, voile, course d’orientation).

«On est aussi sur une politique d’aménagement du territoire alliant le sport et le tourisme dans un environnement où la nature est la ressource naturelle » indique Rémy Charmetant, responsable des Championnats du monde d‘Aviron en 2015. Il ajoute qu’il est essentiel de prendre en compte la dimension humaine afin que chacun s’approprie l’évènement et que l’on puisse capitaliser ainsi pour le futur.

Un évènement pérenne ou ponctuel permet également d’instaurer une spécialisation de la destination à l’instar de la bande dessinée pour Angoulême ou du cinéma pour Cannes.

Certains sont même allés plus loin en travaillant leur image à l’occasion d’un évènement se tenant à l’étranger «dans la stratégie de communication mise en place lors des JO de Londres, « Le Pas de Calais accueille le monde », un document a été créé à l’attention des acteurs du tourisme du Pas de Calais, récapitulant les habitudes des différentes nationalités afin d’accueillir les sportifs de haut niveau » précise Diana Hounslow, directrice de l’ADRT.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous !

Bonnes vacances à tous !

1634 vues
15 juillet 2019 0

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Monaco, cet été, tout électrique.

Monaco, cet été, tout électrique.

1442 vues
12 juillet 2019 0

Une flotte de 20 taxis électriques est désormais en test jusqu’au 31 octobre prochain...

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

Comment satisfaire ces touristes en mal de sensations ?

2343 vues
12 juillet 2019 0

On pourrait croire que les touristes seraient effrayés par l’éruption d’un volcan ou un...