Coup de plume de Pierre Doulcet : Fabius dans la semoule des taxes…


DoulcetEncore un couac, mais de taille celui-la, puisqu’il concerne les deux poids lourds du gouvernement, Fabius et Montebourg, brusquement en opposition frontal avec les députés de leur parti lesquels ont voté sans sourciller et, quelque peu en douce, une nouvelle taxe de séjour touchant le Tourisme.

Avec, bien entendu, aucune consultation au préalable avec les professionnels concernés !

D’où la surprise amère et la colère de ces derniers, encore sous le charme des déclarations ministérielles quelques jours auparavant, lors de la clôture des Assises du Tourisme durant lesquelles nos mêmes Excellences, ne lésinant pas sur les grands mots, hissaient le Tourisme au rang de  » priorité  » pour la France en fixant comme objectif rapide les 100 millions de touristes !

Dans un premier temps, désavoué par le retournement politicien des parlementaires de leur majorité choisissant eux la taxation comme  » priorité « , notre duo de ministres s’est retrouvé tout abasourdi se réfugiant d’abord derrière l’excuse très en vogue actuellement dans notre pays et consistant à «  ne pas être au courant !  » …

Mais très vite, devant le tollé ambiant, Fabius et Montebourg sont remontés au créneau en proclamant qu’il était  » impératif de renoncer à la dite taxe  » .

Alors, immédiatement Jean Paul Huchon, patron de la Région Île de France, qui s’était « réjoui  » de cette taxe et des députés PS comme Razzi Hammadi, Olivier Faure ou Sandrine Mazetier, les ont accusé de remettre en cause  » l’indépendance  » du Parlement !

Une paille !

Au passage, cela promet pour la suite des votes à venir entre le Palais Bourbon et celui de l’Elysée !

D’ailleurs, la Sandrine en question, visiblement obsédée par une idéologie se résumant à la chasse aux riches, (oubliant au passage que toutes les catégories d’hôtels sont concernées y compris les chambres d’hôtes et les campings entre 1,50 et 8 euros ) n’hésite pas à déclarer sur Twitter : « qui peut croire que quelqu’un qui paye minimum 800 € dans un palace va y renoncer pour 5 Euros de plus ! ».

Encore une qui a tout compris à la concurrence touristique mondiale et à ses rapports de force.

Circonstance aggravante, cette dame est députée de Paris !

Paris ville lumière ? Sandrine Mazetier semble ne pas connaître ? Pauvre Paris !

Cela étant, ce cafouillage politico-fiscaliste entre le gouvernement et ses parlementaires n’a pas fini d’alimenter les conversations.

Outre les diverses instances hôtelières, il convient de noter qu’en ce qui concerne la branche voyage, on se doit de constater que Tourcom dans la Quotidienne de mardi (à lire et relire, voir plus haut à gauche ) se révèle, en la personne de son président, Richard Vainopoulos, le premier de cette dernière à prendre une position courageuse et constructive sur ce problème en y ajoutant même un point d’interrogation sur les résultats de la dispersion du ministère du Tourisme dont Laurent Fabius nous fait une démonstration épicée en pédalant présentement dans la semoule des taxes à tout va ….

Cafouillage qui ne devrait manquer de se tailler une place de choix au menu de ces déjeuners privés du samedi (dont on parle de plus en plus ) au pied de la Tour Eiffel sur les Vedettes de Paris du dynamique et cultivé Frédéric Averinos.

Une sorte de think thank du tourisme, réunissant chaque samedi une quinzaine de convives en fonction de leur présence dans la capitale.

De vrais pros, connus de toutes les familles de la profession sous la houlette d’un Gilbert Baladi, critique redoutable et latiniste émérite dans la rédaction des convocations à ce think thank insolite.

Je dis Insolite car ce think thank prend parfois, selon les sujets abordés, des allures et un style proche des Grandes Gueules ou des Grosses Têtes !

D’autant plus que les participants ne se ménagent pas entre eux!

De quoi ravir mes confrères mais surtout instruire Fabius et ses députés frondeurs si d’aventure, ils pouvaient clandestinement assister à ces moments de vérité…..

Ils comprendraient alors certainement mieux pourquoi, si la dette de la France explose, le Tourisme n’y est pour rien. Et que ce n’est point en le taxant sur n’importe quoi qu’ils la feront baisser.

Pierre Doulcet

Ps : pdoulcet @ me.com





    4 commentaires pour “Coup de plume de Pierre Doulcet : Fabius dans la semoule des taxes…

    1. Un couac personnel concernant
      ma réponse à Bernard au sujet
      de la  » gentille  » Sandrine .
      En effet pour en prendre
      connaissance il suffit de vous
      transférez sur la chronique de
      Bertrand Figuier du 9 juillet dans
      laquelle la  » gentille  » Sandrine
      en tant que fana de départ de la
      taxe de séjour est évidemment partie prenante
      Avec mes excuses pour ce couac
      signé Doulcet

    2. Vous êtes bien sévère, cher Pierre, avec notre gentille Sandrine Mazetier.
      A mon avis, elle a raison de réclamer 5 € à tous les occupants des chambres louées au-dessus de 800 € la nuit, ça ne dérangera personne;
      nous disposons sensiblement en région Rhône Alpes de 5 hôtels dans cette catégorie, plus une vingtaine en stations de ski ouverts en hiver.
      Faites le compte, la recette ne couvrira pas le salaire de l’encaisseur.
      Par contre, pour tous les établissements de catégories économiques, et là ils sont des milliers, la recette risque d’être encore bien moins favorable, faute de gogos.
      Et je pense que la question se situe davantage du côté du « moral » :
      Après les promesses « plus de taxes nouvelles », « d’impôts nouveaux », « de charges nouvelles », on attendait les évidentes mesures d’économies devant assurer l’équilibre du projet.
      Dans la ligne de mire, on espérait avoir à gérer le succès et la réussite, et une nouvelle fois, c’est le noir cafouilleux de l’évident échec qui nous étreint. Assez ! Ca suffit ! les incompétents sont priés de s’abstenir.
      En avant, les bonnes volontés ! on oublie les assises (pourtant bien sympa, mais singulièrement poussiéreuses) on relève les manches, et contre tous les traditionnels « mais monsieur, il faut que vous compreniez que… » on peut y arriver. On le pourrait, en tout cas !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

14329 vues
2 avril 2020 1

Fritz Joussen, le PDG de TUI, vient d’écrire une lettre de sa propre main...

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

2842 vues
1 avril 2020 0

Pour les spécialistes et les autorités de Monaco, l’activité touristique en Principauté risque d’être...

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

1844 vues
31 mars 2020 0

La période est terriblement difficile pour les agences de voyage et les voyagistes mais...