Coup de plume de P.Doulcet : Le Buisson portable de la semaine


DoulcetLes nouvelles technologies mélangent, comme toujours, le bon et le mauvais.

L’affaire Buisson vient à point pour nous le rappeler.

Et ne me dites surtout pas que cela relève uniquement de la politique et du facile  » tous pourris » .

Aujourd’hui tout le monde peut écouter tout le monde.

Dans le tourisme comme ailleurs. Et je n’exagère en rien.

Lors des conférences de direction, comités d’entreprises et autres réunions se voulant confidentielles, plus personne n’est désormais à l’abri de ce qui devient d’une facilité déconcertante.

Prenez simplement le temps d’observer, durant une réunion ou un repas, le nombre de participants autour d’une table posant leur portable sur cette dernière.

Comme personne, vous pouvez le constatez aisément, ne s’offusque désormais que dans le même temps certains participants téléphonent ou  » passent  » des messages sur leur smartphone, comment voulez vous que le « confidentiel  » ne devienne point, dans de telles conditions, la vieille baderne d’un passé révolu.

Et, ne souhaitant nullement en rajouter, je ne parlerai pas de cette nouvelle manie de se photographier n’importe ou et n’importante quand ( le plus souvent en douce) transformant ainsi n’importe lequel d’entre nous en paparazzi !

D’ailleurs, même en gardant votre portable dans votre poche comme vient de le démontrer l’écouteur en chef Buisson, personne ne pourra vérifier que vous ne vous livrez pas à ce petit jeu ! Qu’il soit pur commérage ou relevant d’une utilité professionnelle.

Finalement voyez-vous, il n’y a rien de vraiment nouveau dans les méthodes nocives utilisées par l’homme.

Au Far West, devant les dégâts occasionnés par les revolvers, on obligeait les gens à déposer leur chouchou au vestiaire.

Pourquoi ne pas en faire de même avec notre chouchou à nous d’aujourd’hui, le portable ?

Bien sur, d’humeur badine ce matin, je plaisante.

Une manière comme une autre de nous faire oublier opportunément les réalités de la crise tous azimuts que nous traversons ? Pourquoi pas.

Sacré Buisson. En utilisant à sa manière les nouvelles technologies, il aura au moins fait la Une, cette semaine de tous les médias.

Même à La Quotidienne. C’est peu dire !

Pierre Doulcet

Et comme toujours: pdoulcet@me.com





    2 commentaires pour “Coup de plume de P.Doulcet : Le Buisson portable de la semaine

    1. C’est le Buisson qui cache la forêt des écoutes en tous genres. Des célèbres micros du « Canard Enchainé », à la NSA ou au Watergate !

      Même Jeanne d’Arc entendait des voix, mon cher Pierre.

      Mais je préfère vous lire !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quelques rotations d’avions encore à Nice

Quelques rotations d’avions encore à Nice

5089 vues
3 avril 2020 0

L’aéroport international Nice Côte d’Azur entre en sommeil. Désormais les rotations d’avions sont plus...

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

17246 vues
2 avril 2020 3

Fritz Joussen, le PDG de TUI, vient d’écrire une lettre de sa propre main...

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

3293 vues
1 avril 2020 0

Pour les spécialistes et les autorités de Monaco, l’activité touristique en Principauté risque d’être...