Côte d’Azur : un plan hors norme pour sauver le tourisme


Le comité régional Côte d’Azur France et le département viennent de dévoiler un plan de relance exceptionnel pour le tourisme particulièrement sinistré localement. Selon le CRT (Comité Régional du Tourisme) la perte se chiffrerait pour la filière touristique locale à près de un milliard trois cents millions d’euros.

David Lisnard, le maire de la ville de Cannes mai aussi le président du CRT Côte d’Azur France, indique que « l’activité tourisme serait la première victime de la pandémie. Aussi le CRT et le Département des Alpes-Maritimes ont mobilisé un budget de 2M dont un quart pris en charge par des acteurs privés du tourisme. Sur cette somme 1,3 M€ est dédié au marché français et 700 000 € au marché étranger. Un budget qui servira à promouvoir les atouts de la destination avec en arrière plan un coup de pouce aux nuitées hôtelières et à l’ensemble des intervenants de la filière (restaurateurs, commerçants, transporteurs….) ».

Un budget qui sera investi dans un plan de communication sur le thème « Changez de décor », avec intervention auprès des prescripteurs (journalistes et influenceurs, réseaux….). Cette campagne de notoriété est déjà en cours dans le Grand Sud, Paris (métro) et la Région Centre
Est – Lyon , spots TV sur BFM et France Télévisions) et des visuels inspirants mettant en avant la diversité des décors et des activités “Côte d’Azur France côté mer et côté montagne”.

Le CRT veut également porté son action sur le tourisme d’affaires qui localement très important a été victime de l’annulation des grands évènements, festivals, salons professionnels et congrès. Une deuxième campagne de relance sera lancée en septembre-octobre pour ce type de tourisme, avec un affichage à Paris et Londres.

L’Hôtel Martinez lance le concept « summer house »

L’hôtel 5 étoiles qui trône sur la Croisette non loin du Carlton innove avec son concept «summer house » en l’occurrence des forfaits tout compris ( détente, gastronomie, divertissement ou plage). Pour l’établissement de luxe il s’agit d’offrir le confort d’une luxueuse villégiature sur la Côte.

L’hôtel, pour offrir sa palette de services, a établi divers partenariats avec Tesla, Kalon ou Fragonard. Le palace affiche déjà un taux de remplissage de 50 %.

Car l’hôtel comme l’ensembles établissements cannois a été frappée par la pandémie qui a conduit à l’annulation des événements les plus importants MIPIM, MIP TV, Festival du Film, Cannes Lions, et Tax Free en septembre.

D‘autres établissements se mobilisent comme le « 3 = 4 » du groupe Partouche qui offre une quatrième nuit pour trois déjà passées sur place,





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

1544 vues
3 juillet 2020 2

Tout le monde est bien d’accord sur la nécessité de sauvegarder notre planète ce...

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

1703 vues
2 juillet 2020 0

Depuis le début du confinement, le volume des ventes de billets d’avion a énormément...

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

7768 vues
1 juillet 2020 0

Dans les agences de voyage, il suffit d’interroger, non pas les patrons, mais les...