La Côte d’Azur, un nouveau Las Vegas français ?


En juin 2017 le Casino du Palm Beach, géré par le Groupe Partouche, abandonnait son prestigieux emplacement à la Pointe de la Croisette pour s’installer dans l’Hôtel 3.14 propriété du même groupe Partouche toujours près de la Croisette non loin du célèbre Carlton. Une implantation plus centrale sur Cannes qui semble avoir dopée l’activité du casino.

Les premiers indicateurs montrent que les résultats sont plus favorables tant en fréquentation qu’en produit brut des jeux. Car si à la Pointe de la Croisette le Casino Palm Beach avait une activité plutôt forte l’été le nouvel emplacement permet une activité plus étale à l’année.

Dans l’hôtel le casino Partouche est ouvert de 10 h à 3 heures du matin. Partouche met à disposition de quelques clients privilégiés une suite luxe avec un salon attenant avec table de jeux. Le groupe qui gère au plan national 41 casinos continue d’investir dans ses équipements cannois.

De nouveaux espaces de jeu sont en cours d’aménagement au rez-de- chaussée avec 20 nouvelles machines à sous opérationnelles mi-février. Le toit terrasse qui n’accueillait que des tables de jeu traditionnel s’ouvrira aux bandits manchots dès le printemps.

Enfin le 6 février prochain le casino procédera au recrutement de personnel pour la saison. Le casino emploie 80 personnes soit davantage que sur son ancien emplacement.

A Cannes le casino du Palm Beach de Partouche est en concurrence avec le Casino des Princes et le Casino Croisette dans l’enceinte du palais des Festivals tous deux appartiennent au groupe Barrière.

Les deux groupes se partagent les trois quarts des 12 casinos (hors les 3 de Monaco) entre Mandelieu et Menton.

Cette partie du littoral la Côte d’Azur présente également la particularité d’avoir la plus forte concentration en France voire en Europe d’établissements de jeux avec 12 établissements en France et 4 à Monaco. Le produit brut des jeux des 11 casinos azuréens (Beaulieu n’est pas comptabilisé) s’est élevé à 137,9 Me en 2016/17 dont 55,3 M€ pour les trois casinos cannois et 47,2 M€ pour les deux casinos niçois.

Les 4 casinos monégasques ont réalisé 201 M€. Au total le volume du chiffre des jeux sur la Côte (France et Monaco) atteint 239 M€. Le
premier casino azuréen (et le 15 e au classement national) est le Casino Ruhl à Nice (31,4 M€) suivi du Casino Croisette à Cannes (17 e national, 26,7 M€), le Casino La Siesta à Antibes (26 e national 18,9 M€), le Casino de Cagnes-sur-Mer (18,6 M€), celui de Mandelieu (17,6 M€), le Casino de Menton ( 17,3 M€), le Palais de la Méditerranée à Nice ( 15,8 M€), le casino des Princes à Cannes (15,1 M€) le Casino 3.14 à Cannes ( 13,5 M€) le Casino de Juan Les Pins ( 11,1 M€ ) et le Casino Victoria à Grasse (de juillet à octobre) : 316 668 €.

On ne connait pas le résultat pour le casino de Beaulieu.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en France : Comment Pierre & Vacances reprend l’offensive

Tourisme en France : Comment Pierre & Vacances reprend l’offensive

1785 vues
4 juin 2020 0

Alors que le gouvernement incite les français à passer leurs prochaines vacances en France...

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

Vacances en France : le tourisme fluvial trace son bonhomme de chemin

1265 vues
3 juin 2020 0

Alors que la navigation de plaisance reprend progressivement depuis le vendredi 29 mai sur...

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

Tourisme à Monaco : la SBM doit vite revoir son plan d’investissement …

1110 vues
2 juin 2020 0

La pandémie a brisé la reprise de la SBM (Société des Bains de Mers)...