Côte d’Azur : Menace sur toute la filière tourisme


Le Coranavirus oblige à reporter ou annuler nombre d’événements professionnels avec pour conséquence dommageable sur l’économie cannoise et azuréenne. Après le Mipim (24.000 participants) dont l’organisateur Reed MIDEM, a jugé plus prudent de le reporter en juin, c’est au tour du MIPTV programmé du 30 mars au 2 avril (10.000 professionnels), qui est annulé cette année.

Programmés juste avant le MIPTV, les 28 et 29 mars les MIPDoc et MIPFormats, ont été également annulés. « Dans le contexte actuel, beaucoup de clients ont exprimé leur crainte de voyager » justifie Paul Zilk, président de Reed Midem.

Enfin le festival Canneseries est reporté du 9 au 14 octobre où il se déroulera en même temps que le MIPCOM. Pour le tourisme cannois, , c’est une catastrophe économique.

David Lisnard le maire de Cannes interpelle les pouvoirs publics pour préserver l’emploi et accompagner les entreprises locales pour les aider à
surmonter la crise. Il demande aux congrès qui ont maintenu leur présence de réserver leur accès qu’aux personne identifiées et refusant ceux venant de zones à risque.

Tous espèrent que l’épidémie sera moins forte en mai pour le Festival du Film. Dans le cas contraire c’est l’ensemble des activités sur la Côte d’Azur liées au tourisme qui serait durement touché avec à la clé des menaces sur plusieurs milliers d’emplois.

Le tourisme d’affaires malade du Coronavirus

A Cannes ou Monaco l’annulation de grands événements professionnels ou de congrès plus modestes qui en période hivernale assure majoritairement l’activité touristique azuréenne provoquent une onde de choc sur l’économie globale de la destination au cours des prochains mois.

C’est toute la filière tourisme d’affaires qui est touchée depuis les palais des congrès aux prestataires, hôtels, restaurants, traiteurs, transporteurs , mais aussi le commerce.

A Monaco c’est par exemple l’annulation du Congrès mondial de médecine anti-âge, plus important salon de Monaco qui devait drainer quelques 12 000 médecins et autres spécialistes de l’anti-âge du 2 au 4 avril. Un coup dur pour la Principauté.

Selon Sylvie Biancheri, Directrice générale du Grimaldi Forum, « C’est l’impact économique le plus fort depuis le début de l’épidémie. » Le congrès annonce un report sur la période 5 au 7 novembre.

Pour Sylvie Biancheri, directrice générale du Grimaldi Forum : Il s’agit de limiter la casse.

Pour l’hôtel Martinez, la perte sera significative selon le Directeur Yann Gillet. C’est aussi une hécatombe pour les petits auto-entrepreneurs, femmes de ménage ou VTC qui avaient déjà loué leurs voitures.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite

Latam Airlines : les vraies raisons de la faillite


27 mai 2020 2

La crise du Covid-19 vient semble t-il de faire une nouvelle victime. la compagnie...

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial

Des grandes manœuvres dans le tourisme au niveau mondial


26 mai 2020 0

« Je ne veux voir qu’une seule tête » affirmait le cardinal de Richelieu qui d’ailleurs...

Inde, Bangladesh, Pakistan : une année 2020 tourisme horribilis

Inde, Bangladesh, Pakistan : une année 2020 tourisme horribilis


25 mai 2020 0

L’Inde connait actuellement des pics d’infections. Aux dernières nouvelles, le gigantesque pays comptait plus...