Corsica Ferries veut un port de Nice plus propre


La Métropole Nice Côte d’Azur, propriétaire du port de Nice, vient de conclure un accord avec Pierre Mattei le PDG de la compagnie maritime Corsica Ferries qui assure désormais en monopole les rotations de cars ferries entre Nice et la Corse. L’accord vise à limiter les pollutions sonores et atmosphériques, garantir la qualité de vie des habitants du port et en préservant l’activité économique.

« Il s’agit en particulier de réduire les émissions polluantes en Méditerranée » précise Pierre Mattei (photo). Corsica Ferries annonce que les bateaux utiliseront systématiquement un carburant à 0,1 % de soufre lors des pics de pollution.

La Métropole et la compagnie sont également de concert pour constituer en Méditerranée une zone Seca (Sulfur émission control area), dans laquelle les émissions de dioxyde de soufre sont réduites à 0,1 % de manière permanente.

La Région Paca complète cette initiative en
lançant des études sur les ports de Nice, Toulon et Marseille en collaboration avec les compagnies maritimes pour définir la solution optimale concernant le raccordement électrique à quai des ferries pour leur éviter de faire fonctionner en continue les chaudières.

De son côté Corsica ferries s’engage à optimiser la performance énergétique de ses navires avec réduction du nombre de rotation,
optimisation de la vitesse, temps d’escale réduits afin de diminuer nuisances sonores et pollutions.

Enfin Corsica Ferries prévoit de convertir quatre navires à une propulsion mixte gaz naturel liquéfié-méthanol dès 2024 et d’acquérir en 2023 un navire neuf capable d’être alimenté au GNL.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La France et l’Italie parmi les plus généreuses pour le Tourisme

La France et l’Italie parmi les plus généreuses pour le Tourisme

1530 vues
4 décembre 2020 0

La France et l’Italie, chacune pour leur part, viennent d’annoncer des aides individuelles aux...

Transport aérien : pourquoi cette véritable descente aux enfers ?

Transport aérien : pourquoi cette véritable descente aux enfers ?

2411 vues
3 décembre 2020 4

Au moment où le transport aérien est violemment attaqué alors qu’il est en position...

Les grandes entreprises ne veulent plus de voyages d’affaires

Les grandes entreprises ne veulent plus de voyages d’affaires

3331 vues
2 décembre 2020 0

Selon l’enquête du Conference Board et de l’European Round Table (ERT), qui rassemble les...