Corsair veut du Fair Play sur la ligne Réunion/Madagascar


Corsair revendique le maintien de ses droits de trafic sur la ligne Réunion/Madagascar. L’ouverture de la desserte régionale en 2017 a permis à plus de personnes de voyager à des prix compétitifs. Corsair souligne les risques de retour à une situation de monopole qui aurait pour conséquences une baisse du trafic et une augmentation des prix.

Un soutien sans faille depuis 21 ans au développement de Madagascar

Depuis 21 ans, Corsair accompagne le développement touristique de la Grande île.
Malgré les crises, explique la compagnie « Corsair a toujours maintenu sa présence à Madagascar aux côtés des Autorités malgaches, et a toujours soutenu les actions de promotion de la destination Madagascar par un partenariat avec l’Office National du Tourisme de Madagascar, ainsi que sa participation à des salons du tourisme en Europe, des éductours ou des voyages de presse faisant connaître la destination Madagascar« .

Au cours de l’année 2016, Corsair rappelle avoir mené plusieurs études dans l’objectif d’ouvrir des liaisons régionales visant à promouvoir le développement touristique des îles de l’Océan Indien (îles vanilles) à travers notamment le développement de séjours combinés inter-îles à partir de la Réunion mais également une offre régionale complémentaire à l’offre existante à des prix attractifs.

Corsair remplit son engagement d’augmentation du nombre de passagers sur la ligne

Corsair opère actuellement les vols régionaux en vertu d’un Accord Bilatéral entre la France et Madagascar qui est toujours en vigueur.

Le 30 mai 2016, la République française a informé la République de Madagascar avoir désigné la compagnie Corsair pour exploiter les services aériens sur la route régionale (Réunion – Madagascar) conformément à l’accord relatif aux services de transport aérien France – Madagascar du 21 juillet 2005.

En réponse, le 20 octobre 2016, Corsair a obtenu des droits de trafic de la part de l’Aviation Civile de Madagascar pour desservir l’axe Réunion– Antananarivo, avec l’ambition de positionner 2 vols Réunion/Antananarivo hebdomadaires et d’apporter 17 000 passagers régionaux supplémentaires par an.

Avec un apport net de passagers sur la ligne Réunion/Antananarivo de 16 041 passagers en 8 mois, Corsair dépassera très largement l’objectif fixé. Corsair contribue donc, et de façon significative, à la croissance du trafic Réunion/Madagascar en 2017.

Il faut par ailleurs souligner que la ligne régionale Réunion/Antananarivo est utilisée très majoritairement par des voyageurs réunionnais souhaitant faire un séjour Madagascar (64 %) et des passagers en provenance de France métropolitaine (26 %), les passagers malgaches représentant quant à eux moins de 10 % du flux de voyageurs transportés sur Corsair. Il n’y a donc aucun détournement de la clientèle d’Air Madagascar.

Cette croissance du trafic répond aux ambitions du Ministre du Tourisme de Madagascar de développer le tourisme et d’atteindre 1 million de touristes en 2020.

D’autres compagnies proposent des vols au départ de Paris vers des destinations en Europe à des prix largement inférieurs et pour une distance pourtant plus longue.
Les passagers réunionnais doivent bénéficier de tarifs compétitifs et Corsair s’y engage. L’exclusion de Corsair de la liaison Réunion/Antananarivo serait préjudiciable au développement de Madagascar

« Face aux difficultés rencontrées depuis le 30 novembre 2017 dans le cadre de ses droits de trafic Réunion/Antananarivo, la compagnie Corsair, adossée au groupe TUI,  indique son président pour la France Pascal de Izaguirre, entend poursuivre son développement en partenariat avec les Autorités politiques et les professionnels du tourisme de Madagascar.
Les consultations aéronautiques du 28 février prochain devraient permettre de trouver une issue favorable pour toutes les parties afin que Corsair puisse continuer à développer les échanges entre la France et la Grande Ile de Madagascar« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

XL Airways au bout de la piste ?

XL Airways au bout de la piste ?

2693 vues
20 septembre 2019 2

Aux dernières nouvelles, XL Airways s’est déclarée en cessation de paiement et a demandé...

Voyage : Comment l’angoisse du bagage enregistré va bientôt disparaître ?

Voyage : Comment l’angoisse du bagage enregistré va bientôt disparaître ?

1590 vues
19 septembre 2019 0

Les compagnies aériennes affirment que la perte de bagage enregistré est en baisse. C’est...

Nouvelles du ciel : Air Astana, Turkish Airlines, Air Caraïbes, Air Canada, Aigle Azur, Finnair, etc.

Nouvelles du ciel : Air Astana, Turkish Airlines, Air Caraïbes, Air Canada, Aigle Azur, Finnair, etc.

1729 vues
18 septembre 2019 0

Le Tribunal de commerce d’Evry a accordé un délai supplémentaire, jusqu’à ce soir 18...