En Corée du Nord, Kim Jong Un passe la culture à la dynamite


Si vous comptiez partir en Corée du Nord pour visiter notamment le Pyongyang Folk Village; c’est trop tard. Le dictateur Kim Jong Un vient de le faire détruire car cela lui rappelait de mauvais souvenirs… Nous ne sommes plus à une folie supplémentaire dans l’absolutisme du pouvoir de Kim Jong-Un dans ce pays !

Un parc supervisé par l’oncle du dictateur

Pyongyang Folk Village avait été achevé en 2012. Sa construction avait été supervisée par Jang Song-Thaek. C’était le deuxième homme le plus puissant en Corée du Nord et l’oncle du jeune dictateur. Depuis, Jang a été reconnu coupable de trahison et exécuté fin 2013.

corée du nord 4Le dictateur ne supportait plus de passer devant le parc

Chaque fois que Kim Jong Un passait par Pyongyang Folk Village, il se plaignait souvent car cela lui rappelait le souvenir de son oncle Jang.

Le dictateur a donc ordonné la destruction du parc. Les brochures qui vantaient la promotion du village ont été détruites. Selon les estimations des médias sud-coréens, le village aurait coûté des millions de dollars pour le construire.

corée du nord-2Ce parc permettait de découvrir les plus belles réussites en miniatures

Sur les 200 hectares du parc, ils avaient reconstitué des versions miniatures des bâtiments de la capitale. La pièce principale était une réplique de la Tour du Juche, un monument avec le flambeau de la révolution.

On y trouvait également ne réplique d’un barrage, qui est l’une des plus belles réussites de l’ingénierie de la Corée du Nord.

Mais les images satellites montrent que la miniature a été vidée de son eau.

Il y avait également des répliques du palais qui existaient à l’époque de la dynastie Koryo, qui a régné du 10ème au 14ème siècle.

corée du nord-uneTrump a indiqué vouloir établir des relations avec le dictateur

Le nouveau président américain élu avait indiqué qu’il serait ouvert à des négociations avec Kim Jong-Un pour lui parler de ses ambitions nucléaires.

Donald Trump avait provoqué la consternation au cours de sa campagne quand il avait menacé de retirer les troupes américaines basées dans cette partie du monde.

Trump suggérait que la Corée du Sud et le Japon développent leurs propres armes nucléaires pour contrer les menaces de Pyongyang.

Il ne fait aucun doute que les américains veilleront à garder leur influence sur cette partie d’Asie pour ne pas laisser la Chine élargir son rayon d’action.

En attendant, ça fait quand même une raison de moins de visiter la Corée du Nord. Et ça c’est le plus grave !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un tourisme en ruines au Pérou

Un tourisme en ruines au Pérou


11 janvier 2022 0

Quelque 447 800 personnes ont visité la citadelle inca du Machu Picchu en 2021,...

L’ Irlande assouplit ses exigences pour les voyageurs vaccinés

L’ Irlande assouplit ses exigences pour les voyageurs vaccinés


10 janvier 2022 0

Tourism Ireland s’est réjoui de la décision du gouvernement de lever les exigences supplémentaires...

La guerre entre la Chine et Omicron sonne le glas du tourisme à Hong Kong

La guerre entre la Chine et Omicron sonne le glas du tourisme à Hong Kong


3 janvier 2022 0

Le nouveau variant omicron est énormément plus contagieux que les variants précédents du coronavirus....