Congrès Selectour Afat : pari gagné pour Istanbul


Hier s’est achevé le 6ème congrès du réseau Selectour Afat. Ce fût un très bon congrès malgré l’ambiance générale en France, en Europe et partout dans le monde, plutôt morose. Le choix de la ville d’Istanbul a été plébiscité par l’ensemble des 384 participants et ceux qui craignaient le pire en refusant de venir par crainte ou par précaution, peuvent se mordre les doigts. Tout s’est passé formidablement.

Réunis au sein du magnifique hôtel Hilton Istanbul, Dominique Beljanski avait dès le début de son discours d’ouverture remercié les participants pour leur ouverture d’esprit et leur courage de braver les a-prioris et les préjugés sur la sécurité de la cité turque.

« J’ai du mal à comprendre que des professionnels du tourisme soient autant frileux et manquent autant de courage » a t-elle souligné s’adressant aux absents de son réseau. « Ce n’est pas l’image que nous voulons montrer à nos clients qui voyagent de part le monde grâce à nous« .

congres selectour afat-istanbul-public-jean pierre masLe transport par Turkish Airlines et l’organisation du congrès assurée par Pacha Tours (dont le président avait lui-même supervisé en personne le passage à la douane) ont été apprécié par tous les congressistes qui ont salué par une standing ovation, la compétence, l’efficacité et le professionnalisme des équipes turques sur place et à Paris, représentées sur la scène par le président de Pacha Tours, Mumtaz Teker.

congres selectour afat-IstanbulCelui avait également concocté un programme d’excursions formidable avec les visites de la Mosquée Bleue, de Sainte Sophie, du palais de Topkapi ou du grand bazar d’Istanbul. Formidable succès où les questions de sécurité et de sûreté ne se sont jamais posées.

workshop Selectour afat-istanbulSur le contenu du congrès, avec la bonne fréquentation des ateliers de travail et du workshop des partenaires, la présidente Dominique Beljanski est revenue sur les contrats TO, en indiquant que le nouveau contrat rédigé en brut client avait été signé par 35 fournisseurs (« il en reste encore 13 à convaincre. Ceux qui refuse la rémunération calculée sur le brut client seront écartés ») et qu’en 2015, près de 3 milliards d’euros auront transité par Selectour Afat aux travers de 530 entrepreneurs réunis dans 1 200 points de ventes physiques.

Dominique Beljanski-Selectour Afat-Istanbul(decembre 2015« Tous les voyants sont au vert pour aborder 2016  » a t-elle précisé faisant allusion aux nouveaux équipements multimédia des agences (les dalles numériques), aux nouveaux partenaires référencés (dont notamment Booking.com) et à la formidable avancée technologique en cours avec la stratégie cross canal.

Cette stratégie basée sur la complémentarité du web et de l’agence physique devrait prochainement se matérialiser par une plateforme base de données mutualisée et sécurisée qui permettra, en reliant tous les back offices des agences du réseau, de pouvoir identifier le client, lui offrir une cohérence de produits exhaustifs et lui permettre de payer son voyage qu’il soit à l’agence ou devant son écran.

« On évitera la rupture en restant dans un circuit fermé qui traitera non seulement des informations déclaratives mais également intuitives déduites par l’analyse de la data  » explique l’expérimenté Edouard Roux de Lusignan, directeur e-commerce et marketing, qui pilote le projet chez Selectour Afat.

Des propos confirmés par Laurent Maucort, le nouveau Directeur Général de Selectour Afat, qui voit pour l’avenir du réseau une réunification plus simple et plus efficace entre le web et l’agence physique en y ajoutant des produits issus de l’économie dite collaborative (type airbnb, blablacar ou autre) et en s’affranchissant le plus possible des frontières …

Un congrès fondateur

Istanbul restera pour Selectour Afat un congrès à marquer d’une pierre blanche, d’une part par le contexte mondial dans lequel il s’insère mais également par l’audace et la solidarité qu’il aura fait émerger entre tous les acteurs présents.

Merci donc pour la merveilleuse organisation de cette 6ème édition avec un petit clin d’œil amical à Sophia Belkhir toujours vigilante aux moindres détails pour ses invités.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

1419 vues
16 octobre 2019 0

On s’étonnait de n’avoir pas de commentaires officiels de la part de Nicolas Delord,...

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitant des erreurs stratégiques

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitant des erreurs stratégiques

1988 vues
15 octobre 2019 1

Un communiqué de presse paru dans Airlines Business à propos d’ Etihad Airways m’a...

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

5588 vues
14 octobre 2019 0

C’est une excellente nouvelle ! Le groupe Wamos reprend une partie du réseau de...