La concurrence se durcit entre les airlines américaines et celles du Golfe


Il apparaît clairement que la nouvelle administration américaine de Donald Trump a imposé de nouvelles règles, dites de sécurité, afin de contenter les compagnies aériennes américaines. Celles ci se plaignaient de la concurrence des compagnies du Golfe, Emirates, Etihad et Qatar Airways qui répondent désormais de façon différente.

Les nouvelles règles imposées par les Etats-Unis sont contestables

Les Etats-Unis ont décidé que les passagers voyageant au départ de certains aéroports et certaines compagnies aériennes ne pouvaient prendre ni ordinateur, ni tablette à bord. Une mesure suivie aujourd’hui uniquement par le Royaume-Uni mais curieusement avec des compagnies aériennes bien différentes.

Emirates, Qatar et Etihad Airways ne sont pas concernées chez nos voisins anglais ! On peut en déduire qu’il s’agit davantage d’une mesure discriminatoire et largement contestable.

Emirates annonce clairement une baisse de résultats

Emirates a déclaré que les actions récentes prises par le gouvernement des États-Unis relatif à la délivrance des visas d’entrée, ainsi que les restrictions sur les appareils électroniques dans les cabines d’avions ont eu un impact direct sur l’intérêt des consommateurs voyageant vers les US. Emirates réduit donc ses capacités vers certaines destinations américaines et accroît des destinations plus porteuses. Une décision commerciale qui semble logique.

Qatar Airways veut faire croire que tout va bien et caresse le président Trump

Le PDG de Qatar Airways, Akbar Al Baker a annoncé « Nous n’avons pas eu des baisses massives comme d’autres transporteurs, donc nous avons encore un fort potentiel aux États-Unis ». Il aurait ajouté : «Le président Trump est une personne très sage et un très bon homme d’affaires, et je ne pense pas qu’il va se laisser intimider par les trois transporteurs américains. »

Qatar Airways en rajoute un peu

Qatar Airways ajoutera de nouveaux vols directs vers San Francisco en 2018 dans le cadre de son développement vers les US à partir de Doha. Le transporteur qatari dessert déjà 14 autres destinations aux États-Unis.

Le lobby des trois grandes compagnies américaines s’en prend surtout à Emirates

Les compagnies aériennes américaines ont répondu à l’annonce de réduction de vols d’Emirates. Dans un communiqué, l’organisation de lobbying qui parle au nom d’American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines a indiqué « qu’il était « risible » qu’Emirates se considérait comme une entreprise à but lucratif ».

Le porte-parole du lobby « a accusé les transporteurs du Moyen-Orient d’être des instruments au service de leurs gouvernements pour dominer l’aviation mondiale et fonctionnent sans tenir compte de la rentabilité ».

Emirates publie pourtant ses comptes depuis plusieurs années

Emirates est une des rares compagnies du Moyen-Orient à publier ses comptes et fait certifier ses comptes par une société indépendante. On ne peut pas dire que Qatar Airways soit aussi transparente. La société de lobby des compagnies américaines soutiendrait que 50 milliards de dollars ont été versées aux compagnies du Golfe au cours des dix dernières années.

De son coté, Emirates avait publié en 2015, un rapport qui accusait les compagnies aériennes américaines d’avoir reçu plus de 100 milliards de dollars depuis 2002. Il s’agirait de la garantie du gouvernement US sur les retraites, la protection de la faillite, l’immunité antitrust, subventions directes, des garanties de prêt, et des exonérations fiscales.

Les compagnies aériennes américaines n’ont jamais gagné autant d’argent qu’en 2016. Il est évident que ce ne sont pas les parts de marché prises par les compagnies du Golfe qui gênent le plus. C’est le service offert par les compagnies du Moyen-Orient qui est bien meilleur que celui des compagnies US. Les nouvelles règles de sécurité ne sont aujourd’hui pas suivies par les pays européens !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

1359 vues
9 juillet 2020 0

VisitEngland, en collaboration avec les professionnels du tourisme d’Écosse, du Pays de Galles et...

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

1419 vues
8 juillet 2020 0

Le ministère du tourisme de la République dominicaine (MITUR) a exposé les protocoles de...

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

2213 vues
6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...