Comment l’Europe vole enfin au secours du Tourisme


La Commission européenne vient de publier son plan pour la relance en toute sécurité de l’activité touristique dans les États membres. Ce plan, (dernière chance pour sauver la saison d’été ?) contient les lignes directrices et des recommandations pour aider les gouvernements de l’UE à lever progressivement les restrictions afin de permettre la réouverture de l’activité touristique en général et la survie du tissu d’entreprises lié au tourisme en particulier.

Tout d’abord, l’exécutif communautaire invite les États membres à lever les contrôles aux frontières une fois la pandémie sous contrôle, en adoptant une « approche progressive et coordonnée« . « À mesure que les États membres parviennent à réduire la circulation du virus, les restrictions générales à la libre circulation doivent être remplacées par des mesures plus ciblées », suggère-t-il notamment.

Dans le cas où la situation sanitaire ne permettrait pas une levée généralisée des restrictions, le plan européen propose « une approche progressive et coordonnée commençant par un assouplissement des mesures entre les zones où les États membres présentent des situations épidémiologiques similaires« .

Bruxelles avertit ainsi que « le principe de non-discrimination est particulièrement important » et demande que les mesures soient adaptées pour être basées uniquement sur des critères de santé et non sur la nationalité des voyageurs.

Dans le domaine des transports, le document contient une série de lignes directrices pour le rétablissement sûr et progressif de tous les modes de transport.

D’une manière générale, l’Europe recommande aux transporteurs de limiter les contacts entre les passagers, de réduire fortement, dans la mesure du possible, l’occupation des espaces, ainsi que favoriser l’utilisation d’équipements de protection individuelle.

En ce qui concerne les services touristiques, la Commission européenne établit un cadre commun qui fournit des critères pour un rétablissement sûr et progressif des activités et développe des protocoles sanitaires pour les hôtels et autres formes d’hébergement, afin de protéger à la fois les clients et les employés.

En outre, les États membres, avec le soutien de la Commission, ont convenu de lignes directrices pour assurer une interopérabilité transfrontalière entre les applications de traçage afin que les citoyens puissent être avertis d’une éventuelle infection de coronavirus lorsqu’ils voyagent à l’intérieur de l’Union européenne. Toutefois, il est précisé que ces demandes de traçage doivent être volontaires, transparentes, temporaires et évidemment anonymes.

Des mesures de soutien aux entreprises touristiques

Le plan de Bruxelles comprend également des mesures de soutien aux entreprises touristiques, avec une attention particulière pour les PME. Pour ce faire, elle préconise d’assouplir les règles relatives aux aides d’État, aux systèmes de garantie par bons ou d’autres systèmes de soutien direct aux entreprises.

En termes de financement, la Commission européenne rappelle qu’elle peut fournir des liquidités immédiates aux entreprises touchées par la crise par le biais de l’initiative « Coronavirus Response Facility », un fonds de gestion partagé avec les États membres.

La Commission rappelle qu’elle a notamment récemment alloué 8 milliards d’euros à 100 000 petites entreprises touchées par la crise. En parallèle, le programme SURE a permis de dégager jusqu’à 100 milliards d’euros d’aides aux entreprises dans le but de préserver les emplois.

Enfin, Bruxelles s’est engagée à travailler avec les États membres pour promouvoir la relance des flux touristiques.

Elle prévoit de promouvoir un système de bons permettant aux clients de payer leur hébergement ou leur restaurant préféré, et envisage de lancer des campagnes de communication massives présentant l’Europe comme la première destination touristique.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

1772 vues
3 juillet 2020 2

Tout le monde est bien d’accord sur la nécessité de sauvegarder notre planète ce...

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

2102 vues
2 juillet 2020 0

Depuis le début du confinement, le volume des ventes de billets d’avion a énormément...

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

8262 vues
1 juillet 2020 0

Dans les agences de voyage, il suffit d’interroger, non pas les patrons, mais les...