Comment la France rejoint l’Espagne à grande vitesse


Renfe-SNCF en Coopération rétablit les services de trains internationaux à grande vitesse entre la France et l’Espagne avec deux trains par jour dans chaque sens, reliant ainsi les villes de Paris, Valence, Marseille, Aix-en-Provence, Avignon, Nîmes, Montpellier, Sète, Agde, Béziers, Narbonne et Perpignan aux villes espagnoles de Figueras, Gérone et Barcelone.

La SNCF et Renfe ont mis en place les mesures sanitaires correspondant aux exigences propres à chaque pays relatives aux protocoles de nettoyage et de désinfection des trains pour lutter contre la propagation du Covid-19, afin de garantir les meilleures conditions d’hygiène et une sécurité maximale à chaque étape du voyage.

Toutes les informations concernant ces mesures sanitaires sont consultables sur les sites internet www.renfe-sncf.com, www.sncf.com et www.renfe.com

L’objectif visé est de permettre aux voyageurs de se déplacer en toute confiance et de retrouver ainsi leurs habitudes de mobilité lors de leur voyage en train, ce qui constitue un facteur essentiel pour affronter avec succès le retour à la nouvelle normalité.

Pendant le voyage en train, le port de masque de protection est obligatoire pour les voyageurs et le personnel de bord. De même, pour des motifs de sécurité sanitaire, les services de restauration ne sont pas à ce jour disponibles.

L’offre de trains internationaux entre la France et l’Espagne reprend progressivement et sera adaptée dans les prochains mois en fonction de l’évolution de la demande. Il est d’ores et déjà possible de réserver les billets pour les trains de Renfe-SNCF en Coopération pour l’été sur les canaux de vente habituels.





    1 commentaire pour “Comment la France rejoint l’Espagne à grande vitesse

    1. Bonjour,
      Quelqu’un pourrait-il expliquer comment se passe le changement d’écartement des rails au passage des Pyrénées ?
      Faut-il descendre de la rame française à Cerbère pour prendre la rame espagnole ?
      Y a-t-il un dispositif technique qui permet de modifier l’écartement des roues sans pénaliser de façon excessive le passage d’une gauge à l’autre ?
      En d’autres termes une rame SNCF peut-elle circuler en Espagne et inversement pour une rame RENFE ?

      Merci à qui voudra bien répondre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

Monaco : un plan de licenciement douloureux à l’hôtel Fairmont

8113 vues
22 mars 2021 1

L’hôtel Fairmont Monte-Carlo (4 étoiles) géré par Accor, l’un des plus grands de la...

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

Tourisme à Monaco : un plan social douloureux à la SBM

2953 vues
18 mars 2021 0

A la Société des Bains de Mer à Monaco, l’accord avec les syndicats début...

Cannes : Des salons décalés, les professionnels du tourisme toujours inquiets

Cannes : Des salons décalés, les professionnels du tourisme toujours inquiets

2442 vues
15 mars 2021 0

Face à l’aggravation de la crise sanitaire sur la Côte d’Azur, Heavent Meetings, le...