Comment je pars en éductour à Vittel !


Vous, je ne sais pas, mais moi, c’est le désert !
Et même. Ce n’est même pas le désert avec ses oasis et ses nuits étoilées. C’est rien du tout à l’horizon, pas même un petit mirage. Nada, Nothing, que tchi !

Et quand j’en cause avec des collègues agents de voyages plus âgées que moi, j’en suis verte ! Verte de jalousie, je l’avoue.

Il paraît qu’avant (que je sois grande), on croulait sous les sollicitations. Bon, j’exagère un peu. Disons que de vraies opportunités se présentaient de temps à autre. Souvent même, pour les plus chanceuses (et le plus souvent pour les mêmes chanceuses !).

Eh bien moi, depuis que je bosse dans le tourisme, Sœur Anne je ne vois rien venir. Pas même un ch’ti déplacement au Louvre… à Lens. Rien !

Il paraît qu’avant (que je sois sur le marché), c’était bamboulas et javas à l’autre bout du monde, deux ou trois fois par an.
Bon, je force le trait forcément, ça fait partie de l’exercice.
Mais quand même, mes collègues quadras et quinquas m’en ont raconté de belles… des virées.

Ma copine Amel (qui n’est pas AGV) n’arrête de me gonfler avec ça : « Normal Julie que tu sois payée au lance-pierre. Toi, tu voyages à l’œil ! ».
Elle est bien bonne celle-là. Je ne bouge pas mes fesses de devant mon ordi !

Les éductours aux Philippines ou à Maurice, les fam trips au Pérou ou en Afrique du Sud, les conventions à Marrakech, à Madère ou au Sri Lanka, tout le monde m’en parle mais moi, je n’y mets jamais les pieds. Pas plus que le reste.

Ah excuses, je ne suis pas 100 % cash. J’en ai fait un d’une nuit à l’Ermitage. Non, pas l’Hermitage de Monte-Carlo, le super palace qui domine le port de Monaco, mais le Club Med Ermitage à Vittel, dans les Vosges.

Bon, je ne vais pas me plaindre, c’est beau les Vosges… sous la pluie.
Allez, j’embrasse tous les bûcherons vosgiens !

Julie Labrune, 28 ans.
Conseiller en Voyages





    2 commentaires pour “Comment je pars en éductour à Vittel !

    1. hE oui Julie, les temps changent et normalement un éductour fait partie de la formation des Conseillers.
      Hélas souvent les éductours sont offerts aux gens qui connaissent la destination et l’ont bien vendue où sont copains, copines avec le Commerçial du coin.
      Depuis des années j’essaye d’expliquer qu’il faut distinguer Challenge vendeurs et éductour pour la formation.
      Comme d’habitude dans ce métier on marche sur la tête C’est vrai les compagnies proposent des CA ou réunions décentralisées aux gros réseaux, clients directs mais pour le conseiller de base….En ce moment je cherche un tarif agent de voyage sur AF.Le biz proposent des tarifs plus chers que les tarifs publics. Par contre pour leurs clients directs no problem….c’est ça les partenariat de la profession.
      Dur dur de bouger tout ça les « apparatchicks » veillent à préserver leurs avantages.
      Bonne journée.

    2. Il y a mieux que Vittel, Jolie Julie (c’est pour la rime !), il y a Contrexéville. Et, quelle chance !, c’est juste à côté… dans les Vosges aussi.

      Beaucoup plus tendance qu’un combiné Réunion/Maurice.

      Crois-moi, les îles, c’est complètement has-been (sauf pour les « apparatchiks » du tourisme dont tu parlais dernièrement). 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

9949 vues
17 mai 2018 0

Bonjour à tous ! La rédaction de Laquotidienne.fr m’a fait parvenir tous vos petits...

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

14727 vues
2 octobre 2017 3

Grand bonjour à tous ! Oui je sais, ça faisait un bout de temps que...

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

22005 vues
12 juillet 2017 1

Coucou les p’tits loups, je rentre de quelques jours à la plage et cela...