Comment demain j’enlève le bas


julieSalut les P’tits Clous ! D’abord, bien sûr, au nom de toute la rédaction de LaQuotidienne, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2014 !

Je vous le dis cash : Aujourd’hui, la Julie est chaude comme la braise. Ah, ah, l’œil de ces messieurs se fait malicieux…

« Enfin, cette petite allumeuse va nous révéler quelque chose de croustillant sur sa Life ! Depuis le temps qu’elle tourne autour du pot, avec ses allusions légères comme flocons de neige ! Faudrait peut-être qu’elle entre une bonne fois pour toutes dans le vif du sujet » (sans vilain jeu de mot).

Je signale aux ignares que le vif, en vieux français qui se respecte, c’est le… Enfin, le machin qui… Je ne vais pas vous faire un dessin quand même ?

Oui, je vous le dis tout net, en ce début d’année, je me livre pieds et mains liés à vos fantasmes les plus fous !

Mesdames, Mesdemoiselles (il paraît qu’il ne faut plus employer ce mot. Mais je m’en fous, je le trouve distingué), détournez votre regard. Aujourd’hui, Julie se dévoile comme jamais elle ne s’est offerte.

Y’en a marre de parler tourisme, train-train quotidien, clients, TO, réseaux… Revenons à l’essentiel, au désir, aux envies, aux aventures d’un soir ou d’une vie, à ce qui fait le sel et le poivre de l’existence, à ce que l’on partage à deux, en amoureux, ou à plusieurs dans des mêlées rageuses (oups ! j’ai dérapé. Mes excuses).

Ben woui, il ne faut pas être coincé du popotin, bridé par une éducation judéo-chrétienne qui nous promet le paradis ailleurs alors que le paradis, c’est ici (comme dirait Téléphone. Non, pas le combiné, le groupe !).

Marre de la langue de bois, des circonvolutions dialectiques, des sous-entendus et des non-dits. Tout le monde y pense, non ? Pas vous peut-être ? Laissez-moi ricaner.

Évidemment que je suis bien faite… de corps. Peut-être pas d’esprit, mais je compose avec ce que Mère Nature m’a prodigué généreusement ou chichement.

Ma tête, depuis près d’un an que j’œuvre sur LaQuotidienne, elle est farcie de mots, de démonstrations fumeuses, de traits d’humour aussi fins qu’un sillon de labour (bucolique !), de coups de gueule attendus, de potins sans intérêt… de… de… tout ce qui remplit mes phrases.

Mais il n’y a pas que la tête dans la vie. Zut alors !

Et le reste, je le mets en jachère (encore une allusion bucolique), c’est ça ? Ben non, pas aujourd’hui !

Mon corps aussi aspire à s’exprimer, à ressentir, à s’emplir d’extase, de celle qui vous transporte vers des rivages inavouables, des horizons dont on ne soupçonnait ni la profondeur ni l’amplitude.

Eh oui, je suis une femme comme les autres ! Pas dix doigts malingres qui pianotent sur un clavier le temps d’une chronique quotidienne. Je ne suis pas une feuille blanche qui attend d’être noircie, un écran froid et anonyme remplit de mots distants et sans âme. J’existe, je suis faite de chair et de sang ! Regardez-moi merde !

Quoi ? Qu’est-ce que tu dis Fifi (mon éditeur) ? J’ai rédigé mon quota, il faut que j’arrête ?

Pas maintenant Fifi, pas maintenant ! Comment ? Ah, j’ai explosé le budget ? Les phrases à venir ne me seront pas rémunérées. Ça change tout en effet.

Ben alors, vous vous contenterez une fois encore de mes mots. Mais je vous promets qu’en 2014 promis-juré, j’enlève le bas (allusion à une pub des années 80 où un mannequin en maillot de bains annonça à la France entière : « La semaine prochaine, j’enlève le bas ». Elle le fit laissant apparaître une belle paire de fesses).

Allez, j’embrasse tous ceux qui m’ont suivi jusque-là (et aussi les curieuses). Si vous voulez en savoir plus, il faudra demander à mon éditeur une petite rallonge budgétaire. Hi, hi, hi…

Julie Labrune, 28 ans
Conseiller en Voyages





    1 commentaire pour “Comment demain j’enlève le bas

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

26136 vues
17 mai 2018 0

Bonjour à tous ! La rédaction de Laquotidienne.fr m’a fait parvenir tous vos petits...

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

30811 vues
2 octobre 2017 3

Grand bonjour à tous ! Oui je sais, ça faisait un bout de temps que...

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

24882 vues
12 juillet 2017 1

Coucou les p’tits loups, je rentre de quelques jours à la plage et cela...