Classement à l’Unesco, la nouvelle bataille de la Normandie


Décidément quand on évoque le D-Day, le débarquement des forces alliés en Normandie le 6 juin 1944, tous les records ne tiennent plus.

En 2004, par exemple, lors du 60e anniversaire, près de 6 millions de visiteurs avaient fréquenté les sites et lieux de visites de la Bataille de Normandie, alors que la courbe oscillait habituellement autour des 4 millions.

Dix ans plus tard, en 2014, c’est ainsi 30 % d’augmentation qui sont attendus par les autorités touristiques de Basse Normandie notamment, comme le souligne Jean-Louis Laville, le directeur du Comité régional du tourisme de Normandie.

 » Le cimetière américain de Colleville (Calvados) a attiré à lui seul 1,4 million de visiteurs l’an passé. On espère le même pic pour 2014 « .

ddayLa région normande est ainsi devenue une destination incontournable pour le tourisme de mémoire, se classant même première région mémorielle de France. Pour le seul département du Calvados, plus de 55 sites dont 23 musées et 19 cimetières, accueillent le public.

Un engouement qui se traduit évidement par d’importantes retombées financières (on parle de 200 millions d’euros de recettes nettes) mais qui doit faire face à un inévitable renouvellement des générations et repenser ses fondamentaux en terme d’accueil général et de promotion.

« A nous professionnels de repenser tout le discours historique pour un nouveau public, plus exigeant. A nous aussi de créer une filière pour plus de cohérence et de lisibilité », estime notamment Stéphane Grimaldi, le directeur du Mémorial de Caen.

L’Objectif avoué est d’attirer une nouvelle clientèle, qui ne veut plus simplement regarder de simples objets de collection mais surtout ressentir l’époque.

D’où le concept de salles immersives, où l’on peut avoir l’impression, par exemple, d’être dans la carlingue d’un bombardier ou à l’intérieur d’un char Patton.

classement-unescoEt, pour augmenter son impact à l’international, gagner encore en visibilité et en notoriété, la nouvelle bataille de la Basse-Normandie est désormais d’obtenir le classement de ses plages du D-Day au Patrimoine mondial de l’Unesco.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous

Bonnes vacances à tous

3878 vues
15 juillet 2020 1

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Croisières en France : Un hôpital à bord et le coeur sur la main

Croisières en France : Un hôpital à bord et le coeur sur la main

2357 vues
10 juillet 2020 0

Croisière feutrée, croisière modifiée mais croisière sécurisée. Pour un peu, cet été, les bateaux...

La grande barrière de corail à portée de main

La grande barrière de corail à portée de main

1822 vues
10 juillet 2020 0

Cet été, la Grande Barrière de corail se visite à Monaco, les pieds au...