Chypre, une alternative crédible et très facile d’accès


Chypre est un petit pays d’un peu plus d’un million d’habitants. Il est membre de l’Union Européenne (mais non adhérent à l’espace Schengen). Nous avons hier évoqué les chiffres du tourisme chypriote. Pour compléter et étayer notre propos, nous allons détailler les divers paramètres de ce qu’il faut considérer comme un véritable succès.

Le transport aérien tout d’abord.

Depuis l’arrêt de l’activité de Cyprus Airways au début de l’année 2014. Aegean est depuis cette disparition, la seule compagnie aérienne régulière à relier la France à Chypre toute l’année. Un transporteur aérien pérenne et de qualité, membre de la Star Alliance. Un spécialiste de la Grèce, récompensée cinq fois comme étant la meilleure compagnie régionale en Europe.

Aegean propose une combinaison de 21 routes entre la France, le Grèce et Chypre. Et pour les frontaliers des vols au départ de Bruxelles et de Genève. Permettant des combinaisons multiples. Un panachage important entre Lyon/Marseille/Toulouse/Nantes et Athènes. Offrant de nombreuses correspondances vers Chypre ainsi qu’en haute saison, 3 vols directs de Paris Roissy à Larnaca (lundi-jeudi-samedi.)

aegean-airlinesLa première surprise, fut la qualité du transport, flotte récente, ponctualité parfaite, beaucoup d’espace entre les sièges, la qualité du service : service au sol rapide et efficace.

A bord, des hôtesses présentes et jolies, ce qui ne gâche rien.

Qualité des repas plus que correcte dans un contexte général de paupérisation du service à bord. Bref, des conditions de transport particulièrement fiables et agréables.

Par souci d’équité, il convient de rappeler les vols affrétés par Fram. Principalement à destination de Paphos.

L’hôtellerie d’excellente qualité de l’hôtel Centum à Nicosie. Un établissement parfaitement situé pour les individuels.

L’hôtel Sentido Thalassa Coral beach, à Paphos, un 4* balnéaire de grande qualité. Le Mediterranean beach à Limassol. Un grand hôtel moderne en bord de mer dans la zone touristique de la ville.

limassol 2Une constante à tous ces établissements : un excellent niveau de service, des prestations et des équipements pléthoriques et de qualité. Une bonne nourriture variée. Aucun problème à redouter, les chypriotes savent accueillir les visiteurs.

Une qualité de nourriture dans les tavernes de l’arrière pays.

Je ne peux résister au plaisir de conseiller la taverne Efraim située à la périphérie de Paphos. Un repas d’une extraordinaire qualité. Simple, mais préparé avec des produits naturels d’une exceptionnelle qualité. Sans doute l’un des meilleurs repas pris depuis fort longtemps. Un grand souvenir unanimement partagé. La perfection dans la simplicité.

Les ressources touristiques sont nombreuses à Chypre. Des vestiges débutant à l’âge néolithique (9 000 ans avant J.C), des églises byzantines aux nombreuses icônes parfaitement conservées (Panigia tis Asinou) des villages typique (Omodos et son monastère de la Sainte Croix (Timos Stavros), ses ruelles étroites et animées, le vieux pressoir.

A Paphos, le tombeau des rois, le parc archéologique et les somptueuses mosaïques romaines inspirées de la mythologie Grecque de la villa Dionysos (du 2e au 5e siècle après J.C). Le site de Kourion qui surplombe la mer. Le site néolithique de Choirokoitia, qui présente à flanc de colline un village parfaitement structuré.

limassolUne autre découverte, la diversité de l’offre touristique. Surtout une offre touristique alternative dans des villages typiques de l’arrive pays comme Tochni. Des maisons rénovées et des prestations simple, mais suffisamment confortables pour des voyageurs plus individualistes qui veulent s’éloigner des zones touristiques et découvrir la vie pastorale des villages chypriotes, faire du vélo, se reposer. Une alternative intéressante au tourisme traditionnel.

La location de voiture est indispensable à Chypre. Nous tenons à saluer l’initiative originale du gouvernement de l’île. La circulation étant à droite, Commonwealth oblige. Les voitures de location sont reconnaissables grâce à leurs plaques d’immatriculation rouge.

Pour attirer l’attention des conducteurs locaux. Ben fallait y penser, non !

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Interview exclusive de René Trabelsi, Ministre du Tourisme de Tunisie

L’Interview exclusive de René Trabelsi, Ministre du Tourisme de Tunisie

2067 vues
18 septembre 2019 0

Alors que la Tunisie entre dans une période d’élections démocratiques qui restent plutôt acrobatiques...

La Pata réussit ses travel awards

La Pata réussit ses travel awards

1191 vues
16 septembre 2019 0

Finnair, la compagnie aérienne finlandaise, a reçu jeudi soir le prix du Meilleur service...

MSC au secours des Bahamas

MSC au secours des Bahamas

1260 vues
12 septembre 2019 0

Devant l’ampleur des dégâts subis par les Bahamas lors du passage de l’ouragan Dorian,...