Cars touristiques : stationnement encore plus cher à Paris


Le Conseil de Paris a décidé de tripler le prix du stationnement à Paris à compter du 1er mai 2015. Cette décision a été prise unilatéralement, sans concertation préalable avec les professionnels concernés.

La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), qui participe à des groupes de travail réguliers avec la Mairie de Paris, dénonce la méthode choisie pour la mise en place de telles mesures ainsi que le coût exorbitant de l’augmentation.

En 2014, plus de 50 % des véhicules circulant sur le territoire répondent à la norme Euro 4. Les normes Euro matérialisent le travail de l’ensemble des professionnels du secteur pour lutter contre l’émission de gaz à effet de serre.

La FNTV n’a eu de cesse de rappeler sa volonté d’accompagner la mairie de Paris dans le développement d’une métropole écologiquement vertueuse et économiquement performante.

« Les conséquences financières des décisions pour les entreprises sont immédiates et inattendues. Elles n’ont pu être anticipées ni provisionnées par les entreprises. Ainsi, au 1er mai 2015, il sera pratiquement plus avantageux économiquement de faire tourner les cars dans Paris plutôt que de se rendre dans les parkings » expliquent les responsables de la FNTV.

Ce choix s’écarte de la logique de respect de l’environnement pourtant affichée par la Mairie de Paris. Comment la Mairie de Paris compte-t-elle accueillir sur son sol les Jeux Olympiques en 2024 ou l’Exposition universelle en 2025 si les cars ne peuvent se garer et desservir les installations pour les millions de visiteurs, spectateurs et athlètes ?

Les autocaristes attendent que la Mairie de Paris adopte un mode de consultation partagée, associant les professionnels concernés par l’impact des décisions qu’elle prend avant de les annoncer, en particulier lorsqu’elles sont incompatibles avec les exigences économiques et touristiques d’une capitale internationale comme Paris et mettent en péril la santé de tout un secteur de l’économie.

La FNTV a saisi l’organisation européenne du transport routier (IRU) pour porter sa démarche dans le cadre d’une mobilisation européenne sur cette problématique.

Parallèlement, la FNTV associera les professionnels du secteur touristique (agences de voyages, hôtels, office de tourisme, lieux culturels) afin de défendre leurs intérêts communs et ainsi d’éviter que ne se renouvellent des prises de décisions particulièrement néfastes et injustes pour les entreprises !





    1 commentaire pour “Cars touristiques : stationnement encore plus cher à Paris

    1. Le sport préféré à Paris c ‘est le tennis

      Il se joue avec des rackets
      Au J.O de Paris on a de bonne chance d’obtenir la médaille d’or

      les Parisiens ont eux aussi subit l’augmentation en avant première

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un tourisme balayé en Espagne

Un tourisme balayé en Espagne

1488 vues
24 janvier 2020 0

Si des inondations ont eu lieu dans le sud-ouest de la France, après la...

L’aéroport Nice Côte d’Azur dépasse les 14 ,4 millions de passagers

L’aéroport Nice Côte d’Azur dépasse les 14 ,4 millions de passagers

1053 vues
24 janvier 2020 0

L’aéroport Nice Côte d’Azur a continué sa croissance (4,6 % en 2019) et confirme...

Des Entreprises du voyage inquiètes pour 2020 ? Jean-Pierre Mas répond

Des Entreprises du voyage inquiètes pour 2020 ? Jean-Pierre Mas répond

1655 vues
23 janvier 2020 0

Lors de ses vœux à la profession au début de ce mois, jean-pierre Mas,...