Cannes & Deauville, ensemble pour le meilleur


Les deux cités touristiques, connues chacune dans le monde pour leur festival du cinéma (International pour Cannes, Américain pour Deauville) ont décidé de joindre leur force pour promouvoir leur image touristique et leurs atouts communs sur les marchés émetteurs de clientèle à haut pouvoir d’achat comme au Moyen Orient, en Chine, au Brésil ou en Corée.

Bien des similitudes rapprochent les deux cités, tourisme de loisirs et d’affaires et festival du film entre autre mais également le groupe Barrière casinos et hôtels acteur sur les deux cités.

De quoi vouloir les inciter à créer des packages touristiques communs mettant en valeur des thématiques communes comme le sport équestre et le golf. Deux activités qui contribuent à l’union des deux villes.

Des produits qui seront proposés aux professionnels du tourisme. Une initiative très originale de marketing territorial pour deux communes pourtant très éloignées géographiquement. Mais cette nouvelle marque partagée, outre des synergies évidentes, permet aussi de rentabiliser des budgets à la baisse du fait de la conjoncture. C’est le fameux slogan «faire plus avec moins».

Le nouveau maire de Cannes, David Lisnard, veut accentuer l’image de la cité sur les marchés internationaux.

Pour cela il bénéficie déjà d’une expérience acquise durant 12 ans à la présidence de la Semec, société d’économie mixte qui gère le Palais des Festivals et des Congrès et la politique touristique de la ville. Il est d’ailleurs vice-président de France-Congrès, que préside Philippe Augier le maire de Deauville.

David Lisnardl entend d’ailleurs combiner ses actions et initiatives pour mettre en avant la marque Cannes. En s’associant à Deauville, il démontre qu’une action commune peut être encore plus forte sur les marchés internationaux.

Ainsi dans le tourisme d’affaires, les deux cités vont faire des propositions pour qu’un congrès par exemple se dérouler une année sur la Croisette et une autre sur le planches de Deauville.

Pour le MICE, les deux cités de porteront er candidates à l’obtention d’événements. Cannes s’est d’ailleurs déjà associée avec des villes européennes dont Amsterdam sur l’attractivité de certains grands congrès.

Une première action commune sera une exposition «cow parade», ces vaches colorées signées du sculpteur suisse Pascal Knapp en août prochain à Deauville puis en octobre à Cannes.

Pour rappel, Monaco avait été une des premières villes à accueillir cette exposition. Suivront ensuite des actions combinées sur le Festival du Cinéma Américain de Deauville en septembre, le Jumping International de Cannes de juin 2016, ou encore les salons IGTM (à Tenerife) et ILTM de Cannes.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en France : la punition du transport aérien

Tourisme en France : la punition du transport aérien

1199 vues
14 novembre 2019 0

Cela fait des années que le transport aérien français, miné par des conflits sociaux...

Cannes fidélise le Salon International du Tourisme

Cannes fidélise le Salon International du Tourisme

758 vues
14 novembre 2019 0

La 5 ème édition du salon créé par Olivier Bertolino se déroulera les 16...

Que faut-il retenir du 40 ème salon WTM à Londres ?

Que faut-il retenir du 40 ème salon WTM à Londres ?

1517 vues
13 novembre 2019 1

Cette année, le World Trade Market fêtait sa 40ème édition marquée par plusieurs événements importants....