Boscolo racheté par un fonds américain


Trois hôtels niçois sont directement concernés par la cession du groupe italien. Le Groupe hôtelier Boscolo (Italie) pourrait être racheté par un le fonds américain Northwood. C’est l’information qui circule actuellement en Italie. Le fonds a été choisi par la famille Boscolo qui doit faire face à une restructuration de ses activités.

Selon les discussions le fonds américain reprendrait la propriété des hôtels en Europe du Groupe italien pour près de 500 M€. Leur gestion sera conservée soit par le groupe Boscolo ou d’autres enseignes en contact avec le fonds américain.

boscolo-2A Nice, le groupe italien avait racheté il y a quelques années trois grands hôtels à la famille hôtelière niçoise Stellardo soit le Park, (104 chambres) Plaza (172 chambres) et l’Atlantic(112 chambres).

La famille Boscolo annonce qu’elle conservera la propriété de l’Hôtel Exedra (ex Atlantic) entièrement rénové en contemporain qui propose en 4 étoiles 112 chambres dont de de grandes suites.

Le Park Hôtel serait cédé pour une opération immobilière de prestige. Pour l’instant la vente n’a pas pu se conclure. Le Plaza doit faire l’objet d’une rénovation et extension selon un projet de l’architecte Norman Foster pour un coût 50 M€. Mais ce projet dépendra de la volonté de Northwood d’investir sur Nice.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Cannes : les palaces de la Croisette prêts pour le festival

Cannes : les palaces de la Croisette prêts pour le festival

1119 vues
3 juin 2021 0

Annulé en 2020 puis différé de mai à juillet à cause de la pandémie...

Le taux d’occupation des hôtels de vacances remonte à 46 %

Le taux d’occupation des hôtels de vacances remonte à 46 %

1319 vues
18 mai 2021 0

Au niveau mondial c’est surtout grâce à la Chine et aux États-Unis que le...

Les palaces rouvrent enfin

Les palaces rouvrent enfin

1121 vues
3 mai 2021 0

Les palaces qui avaient dû majoritairement fermer leurs portes en l’absence de la clientèle...